Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Univers Steampunk -1/3-

Publié le par Perceval

Peut-être ne connaissez-vous pas le « Steampunk »... ?

From-the-cover-of-SteamPunk-Magazine--2011-.jpg Cover-of-The-Bookman-Histories--Angry-Robot--2012--by-Lavie.jpg
From the cover of Steam Punk Magazine (2011) Cover of The Bookman Histories (Angry Robot, 2012) by Lavie Tidhar

- Il s'agit -sans doute – d'une ramification de l’Uchronie -, un genre qui prend de la consistance en puisant dans les marges des « mauvais genres » … Il y a sans aucun doute une volonté de dérision...

K.-W.-Jeter---Morlock-Night-.gif

C'est une sorte de « fantaisie victorienne ».

K. W. Jeter écrit Morlock Night qui relève de cette démarche de fantaisie victorienne. Il s’agissait, selon Jeter, d’écrire un titre s’inscrivant dans une série consacrée au retour du roi Arthur. Diverses époques devaient servir de cadre aux aventures du souverain breton. Le récit se déroule finalement en Angleterre à l’époque victorienne et propose une suite à La Machine à explorer le temps de H.G. Wells. 



Dans des limites restreintes, le steampunk n’est qu’une imitation de l’anticipation du XIXème siècle et une mise en scène de gadgets technologiques anachroniques. Dans un cadre large, il lorgne vers la Fantasy urbaine, le Fantastique, l’Uchronie biaisée, voire un exercice de style très référencé mêlant des personnages historiques réels et des héros de roman populaire. 

L'une des spécificités du steampunk est d’être une extrapolation du potentiel technique d’une époque précise : le XIXème siècle. Une anticipation à rebours...

ligue-gentlemen-extraordinaires.jpeg
 

Le steampunk préfère éviter une réflexion sur l'avenir, où plutôt « Ils préfèrent se demander ce qui se serait passé si le futur était arrivé plus tôt plutôt que de s’interroger sur NOTRE avenir. C’est une manière d’écrire une SF qui ne risque pas d’être démentie, ni de se démoder sur le plan technoscientifique - d’autant que le recours à des éléments surnaturels, comme chez Tim Powers, rapproche certaines œuvres de la fantasy. » Roland C. Wagner

Le Steampunk est un genre visuel puisqu’il introduit dans le récit une esthétique singulière, celle des machines à vapeur, du rétro-futurisme, de la confusion des époques et des technologies. Certains dessinateurs y ont vu le moyen développer des univers graphiques propices à de trépidantes aventures.

La Ligue des Gentlemen extraordinaires de Alan Moore et Kevin O’Neill, est La bande dessinée à lire pour illustrer le steampunk...

 

 

*****

 

*****

 

Lady-Mechanika.jpg Lady-Mechanika-3.jpg
Steampunk-affiche.jpg Lady-Mechanika-2.jpg

*****


Commenter cet article