Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #images tag

Homme-Femme : un jeu d'Echecs...

Publié le par Perceval

Les jeux servent parfois de métaphore aux rituels de l'amour, en particulier le jeu d'échecs...

On pourrait montrer la sexualité même de ce jeu qui tend à une victoire totale sur un sexe qui se rend faible, qui tend à pénétrer ses défenses, à le dénuder, à le posséder, à le sentir expirer sous sa domination... Sexualité où le plaisir est de dominer ou d'être dominé... C'est souvent ce que les artistes ont représenté. Pour illustrer ce thème je vous renvoie aux articles liés ci-dessous :

LE JEU D'ÉCHECS AVEC DAMES. -1/4-

LE JEU D'ÉCHECS AVEC DAMES. -2/4-

LE JEU D'ÉCHECS AVEC DAMES. -3/4-

LE JEU D'ÉCHECS AVEC DAMES. -4/4-

Ensuite, une idée du photographe Julian Wasser, précisément lors du happening de Marcel Duchamp lors de l'inauguration de l'exposition qui lui est consacrée, en 1963, à Pasadena : …

M. Duchamp joue trois parties d'échecs contre la célèbre Eve Babitz, petite fille d'Igor Stravinsky agée de vingt ans et entièrement nue... Eve Babitz ne connaissait pas Duchamp, mais elle avait accepté le défi...

Cette photo devient célèbre, et inspire d'autres photographes ; d'autant que le thème de ce strip-chess, représente bien la fascination du corps nu de la femme, à portée de main... mais rêvé, fantasmé et sans-doute inaccessible de par le jeu du mythe...

Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...
Homme-Femme : un jeu d'Echecs...

Voir les commentaires

Un verre, pour 2017 ...

Publié le par Perceval

Avec Fabian Perez, un artiste né à Buenos Aires.

 

Voir les commentaires

Handiedan

Publié le par Perceval

Handiedan
Handiedan
Handiedan
Handiedan
Handiedan

Handiedan est une artiste basée à Amsterdam, connue pour ses œuvres aux techniques mixtes.

 

Berlin - Handiedan Mural

Pour sa collection de pin-up, elle a combiné des pin up de films et d’images avec de la peinture, de la musique, des feuilles jaunies à l’ancienne, des cartes à jouer, l’argent, les timbres, et plus encore. Ses collages redonnent vie aux filles sensuelles de cabaret de l’ère victorienne, des spectacles burlesques et des fumeries d’opium souterraines.

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier

Publié le par Perceval

Fêtes Galantes

Fêtes Galantes

Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier

  George Barbier, né à Nantes en 1882, et mort à Paris 1932, est un peintre, dessinateur de mode et illustrateur français. Il est né dans la rue Contrescarpe à Nantes, le 16 octobre 18821.

        Élève de Jean-Paul Laurens à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris il expose au Salon des Humoristes de 1910 sous le nom d'Édouard William. Puis, l'année suivante, à la galerie Boutet de Monvel.

        De 1912 jusqu'à sa mort, il figure régulièrement au Salon des artistes décorateurs. Il travaille pour des journaux satiriques tels que Le Rire ou La Baïonnette puis pour des revues de mode : le Journal des dames et des modes, qu'il lança de juin 1912 à août 19142, la Gazette du Bon Ton, à laquelle il livre non seulement des illustrations de mode mais aussi des textes, Modes et manières d'aujourd'hui, Les Feuillets d'art, Femina, Vogue France, Comœdia illustré. Il réalise l'ex-libris de Jacques de Nouvion, directeur de cette dernière revue.

        Il crée de nombreux décors et costumes pour le music-hall, le théâtre ou le cinéma. On lui doit les costumes de Rudolph Valentino dans le film Monsieur Beaucaire (1924).

        Il illustre des catalogues publicitaires et de nombreux livres, notamment ceux de Baudelaire, Théophile Gautier, Pierre Louÿs, Alfred de Musset, Verlaine. Son chef-d’œuvre est l'Almanach des modes présentés passées et futures en cinq volumes, publié entre 1922 et 1925, sous le titre de Falbalas et Fanfreluches.

        L'influence des vases grecs, des miniatures indiennes, d'Aubrey Beardsley et de Léon Bakst marqua profondément son style précis et élégant, typique de la facture Art déco.

Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier
Illustrations ''galantes'' -1/.- G. Barbier

Voir les commentaires

Le Moulin Merveilleux

Publié le par Perceval

Estampe de la fabrique de Pellerin, imprimeur-libraire, à Epinal. - 1837

Estampe de la fabrique de Pellerin, imprimeur-libraire, à Epinal. - 1837

'' Le moulin merveilleux '' propose une solution au difficile équilibre de la vie entre gens de sexes opposés ; il est une illustration métaphorique où les femmes passées au moulin rajeunissent et sont débarrassées de tous leurs vices :

 

« Le Meunier :

Approchez-vous, jeunes et vieux,

Dont les femmes laides, jolies,

Au caractère vicieux,

Ont besoin d’être repolies. 

 

Femme qui, du soir au matin,

Se bat, boit, et prise et caquette,

Amenez-la dans mon moulin,

Et je vous la rendrai parfaite .•• » 

 

 

Un moulin itinérant se déplace de village en village. Le meunier dresse sa machine sur la place, et avec son aide, hèle la population masculine. Chaque habitant est invité à conduire au moulin sa vieille femme tordue et acariâtre : pour quelques écus elle sera passée au moulin et le meunier vous la rendra parfaite et rajeunie. Ce thème est aussi développé en Hollande. Bientôt la plupart des pays d’Europe ont leur iconographie. La France n'y échappe pas avec au moins une image d’Épinal : '' le Moulin Merveilleux'' .

 

Le meunier, a succédé au forgeron dans sa dimension mythologique... Après le Moyen-âge, le fer n'est plus rare, alors le successeur de Vulcain se met à forger les outils de l'agriculture... Son aura se dissipe...

Le meunier travaille dans la paix, et pour la vie... Une culture de paix se substitue à une culture de guerre...

Quant au contexte sexiste de cette histoire, je vous laisse juger... Aujourd'hui, nous pouvons nous en amuser ...

*****

Une autre image d'Epinal, qui nous renvoie au dix-septième siècle...

Monsieur et Madame Denis, s'aiment toujours, et se souviennent ...

Estampe de la fabrique de Pellerin, imprimeur-libraire, à Epinal. - 1852

Estampe de la fabrique de Pellerin, imprimeur-libraire, à Epinal. - 1852

Mais, cela ne se passe pas toujours aussi bien ....

Ici, c'est la querelle est appelée: '' Dispute pour la culotte '' ...

La grande querelle du ménage Pacher, Jules. Dessinateur de l'oeuvre reproduite Editeur Pellerin 1871

La grande querelle du ménage Pacher, Jules. Dessinateur de l'oeuvre reproduite Editeur Pellerin 1871

Voir les commentaires

Clarence F. Underwood - Le couple amoureux

Publié le par Perceval

Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux

Clarence F. Underwood (1871-1929), est un artiste américain né à Jamestown.

Très tôt passionné par la peinture, le jeune homme va étudier à "l'Art Students League" et à "l'Académie Julian" à Paris. C'est lors de ses études à Paris qu'il va se passionner pour l'art des illustrations.

Clarence F. Underwood ne va jamais abandonner la peinture, mais il va surtout se consacrer à sa carrière d'illustrateur. Il fut d'ailleurs membre de la Société des illustrateurs de New York.
Les toiles de l'artiste sont une invitation à la détente, à la douceur de vivre et illustrent, avec romantisme, la bulle amoureuse du couple...

Ou, comme ci-dessous, des illustrations qui invitent à des scénarios plus complexes ...

Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux
Clarence F. Underwood - Le couple amoureux

Voir les commentaires

La femme en couv. de magazine: XXe s. -2/2-

Publié le par Perceval

Des années 60, aux années 90....
Des années 60, aux années 90....
Des années 60, aux années 90....
Des années 60, aux années 90....

Des années 60, aux années 90....

La femme en couv. de magazine: XXe s. -2/2-

Voir les commentaires

La femme en couv. de magazine: XXe s. -1/2-

Publié le par Perceval

La femme en couv. de magazine: XXe s. -1/2-
-1- Les cinquante premières années du XXème siècle ...
-1- Les cinquante premières années du XXème siècle ...
-1- Les cinquante premières années du XXème siècle ...
-1- Les cinquante premières années du XXème siècle ...
-1- Les cinquante premières années du XXème siècle ...

-1- Les cinquante premières années du XXème siècle ...

Voir les commentaires

Juste des images ... 1/99

Publié le par Perceval

De la photographe yéménite  Boushra Almutawakel:

Le-photographe-yemenite--Boushra-Almutawakel-07.jpg Le-photographe-yemenite--Boushra-Almutawakel-01.jpg
   

*****

Voir les commentaires