Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vivian Maier, amatrice de photo.

Publié le par Perceval

 Vivian-MAier-The-Nanny-Secret Mill-8
 Vivian-Maier - The-Nanny-Secret_Mill

En 2007, un jeune homme de 26 ans achète pour 400 dollars des boites entreposées dans un un box de stockage. Les boites sont remplies de milliers de photos (on parle de cent mille) , des bobines non développées, des négatifs. Toutes les images parlent de la rue. Des rues de New-York et de Chicago. Ces images, sont aussi l'histoire d'une photographe étonnante !

L’histoire d’une jeune américaine, Vivian Maier, amatrice de photo à ses heures perdues. Née en 1926, à New York, d’un couple Franco-Polonais, elle grandit en France, pour retourner aux Etats Unis à l’âge de 30 ans. C’est une touche à tout, une indépendante, féministe, socialiste et avide de savoirs.

De 1956 à 1960, elle profite de la vente de la ferme familiale en Alsace pour s’offrir 4 années de voyage en Europe, Afrique du Nord, Asie et Amérique du Sud. Elle ne craint pas de dilapider l’héritage familial pour découvrir le monde, quitte à mettre en péril son confort futur...

Vivian Maier 000 Vivian Maier 00
Vivian Maier 13 Vivian Maier 14


Après cette période de voyages, elle s’installe à Chicago, ou elle devient nanny pur des familles aisées. Pendant 40 années, dès que son emploi du temps le lui permet, celle que l’on décrit comme 'plutôt réservée' vagabonde dans les rues de Chicago, et en fige le quotidien sur plus de 50000 clichés, qu’elle stocke dans un coffre loué à cet effet. Rencontrant des difficultés financières, le contenu du coffre est vendu aux enchères. Vivian Maier, continue à vivoter. En 2007, 2 ans avant sa mort ( 80 ans passés ), John Maloof, acquiert pour une somme dérisoire, et par hasard les négatifs. Au fur et à mesure qu’il développe les négatifs, il découvre progressivement un photographe de talent, dont il ne retrouve malheureusement la trace que quelques mois après sa mort. Les rendez vous sont parfois capricieux.

Vivian Maier 17 Vivian Maier 21
Vivian Maier 12 Vivian Maier 20



La collection de clichés, qui n’a pas encore été complètement développée (il y en a 100 000) montre l’Amérique des années 60. Des couples se tenant par la main, beaucoup d’enfants et de vieillards, des mendiants, l’exercice ne se se veut pas forcement esthétique. Il s’agit plus d’un témoignage, sans réelle complaisance, mêlant humour et une infinie tendresse, pour les choses simples de la vie.

 *****

Les rues de Vivian Maier

Un petit aperçu de son travail, et pour en savoir plus, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site officiel de Vivian Maier
*****

Commenter cet article