Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une star, Hedy Lamarr, membre de l’Académie des Sciences d’Autriche.

Publié le par Perceval

L’homme est George Antheil. Il est un musicien compositeur un peu fou et amoureux des pianos mécaniques.

hedy_lamarr_01.jpgLa Femme, c'est "la plus belle femme du monde" , c'est ainsi que Louis B. Meyer pendant l'âge d'or d'Hollywood, a surnommé : Hedy Lamarr. Elle est une star, et elle est connue pour ses nombreuses liaisons, pour des rôles dénudés et ayant passé un premier mariage malheureux auprès d’un fabricant d’armes.

George Antheil est aussi un amateur d’endocrinologie. Il s’en est même servi plus tard pour écrire des romans policiers... et celle-ci lui demande s’il a des conseils pour qu’elle puisse grossir ses seins...! Telle fut la première rencontre entre George Antheil et Hedy Lamarr.

Hedy raconte à Georges les discussions de son ancien mari au sujet de torpilles errantes mal guidées et elle lui dit qu’elle avait des idées pour corriger ce problème de guidage sécurisé. Et l’expérience musicale de Georges finit de poser le concept de la fameuse invention.

Le premier mari d'Hedy, qu'elle avait épousé alors qu'elle n'avait encore que 19 ans, le riche Autrichien fascisant Friedrich Mandl avait hérité d'une compagnie d'armement et elle avait pu s'intéresser à ce genre de technologie avant la Guerre et avant de fuir à la fois son mari et l'oppression européenne en 1937.

samson-and-delilah-movie.jpgEn fait George et Hedy ont écrit les grands concepts d'un système secret de torpilles radio-guidées qui permettait à la torpille de sauter parmi 88 différentes fréquences, rendant impossible la détection par l'ennemi de l'attaque sous-marine. Un codage de transmission utilisé aujourd'hui encore pour le positionnement par satellites (GPS...), les communications des navettes spatiales avec le sol, ou dans la technologie Wi-Fi.... C’est un réel ingénieur qui termina les plus petits détails. Celui-ci, souvent oublié porte le nom de Samuel Stuart MacKeown et il était professeur au Californian Technical Institute.

Une fois que toutes ces inventions eurent révolutionné le monde, on a cherché à donner un nom à l’inventeur originel, celui qui a eu le premier l’idée… Il est vrai alors que le premier écrit parlant d’étalement de fréquence est celui d’Hedy Lamarr et George Antheil. C’est même à ce titre qu’ils ont reçu plusieurs distinctions telles que l’Electronic Frontier Foundation Pioneer Award (1997). Ou encore c’est grâce à cette invention qu’Hedy devint membre de l’Académie des Sciences d’Autriche.



Son vrai nom est Hedwig Eva Maria Kiesler elle est est née à Vienne le 9 Novembre 1913. Elle est la fille unique d'un banquier et d'une pianiste d'origine juive. Hedy-Lamarr--Extase.jpgRemarquée par Max Reinhardt, elle devient son élève. « Ecstasy » en 1932, est le film qui lui apporte la célébrité, tourné en Tchécoslovaquie sous la direction de Gustav Machatý ; c'était la première fois qu'une actrice apparaît entièrement nue et simule l'orgasme (dans un film non pornographique). Ce scandale, va faire d'elle une star.

Un mari pathologiquement jaloux et la menace des nazis la font émigrer vers Hollywood, en passant par Paris et Londres, en 1937.

Elle obtient rapidement un contrat avec la société de production Metro-Goldwyn-Mayer. Elle prend « Lamarr » comme nom d'artiste et enchaîne deux douzaines de films jusqu'en 1958, devenant une icône du style.

hedy-lamarr.png

Elle connaît son plus grand succès avec son premier rôle féminin dans « Samson et Dalila » (1949). Alors que ce film est tourné, elle déjà trois mariages et trois enfants derrière elle.

Elle est reconnue à Hollywood, dans les années 40, comme « la plus belle femme du monde », et joue aux côtés de Judy Garland et Clark Gable. Elle gagne des millions – puis dilapide sa fortune.

Son style glamour, ainsi que sa coiffure de brune à la raie au milieu, sont copiés par les fans. Elle s'est mariée six fois, a eu de nombreuses liaisons et d'innombrables admirateurs.  

 

 

Commenter cet article