Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une jeune fille énigmatique

Publié le par Perceval

L'identité du modèle n'est pas connue...

Ce pourrait être Isabelle de Bourbon ( 1437-1465) qui épousa Charles le téméraire ( 1454 ), elle avait la réputation d'être jolie ; mais les divers portraits ne correspondent pas .

Serait-ce Alice, la femme d'Edward Grymeston, ou – ce que la tradition rapporte -

un membre de la famille anglaise Talbot, comme Anne Margaret Talbot, fille de Lord John Talbot (1427-1453), 2ème comte de Shrewsbury. Elle se serait rendue à Bruges pour assister au somptueux mariage en 1468 de Marguerite d'York , sœur du roi Édouard IV d'Angleterre , à Charles le Téméraire ( 1433-1477), duc de Bourgogne. Ce tableau a été acheté par la famille des Médicis et enregistrés dans leur inventaire comme « un petit panneau peint avec tête d'une dame française » … 

 

Petrus Christus Jovencita

On peut situer l'époque de ce tableau des environs de 1470.

 Petrus Christus (Son nom de Christus lui viendrait de son talent à peindre des Sainte Face.) est probablement né à Baarle, près d’Anvers (Belgique flamande), entre 1410 et 1420. Au 15e siècle, cette région était rattachée au duché de Bourgogne.

Vers 1462-1463,  son épouse et lui deviennent membres de la Confrérie Notre-Dame de l’Arbre Sec (en néerlandais Onze Lieve Vrouw van de Droge Boom) dédiée à la Vierge et qui a une fonction sociale orientée vers la charité. Cette riche confrérie rassemblait toute la haute société de Bruges (aristocratie, clergé, haute bourgeoisie) et le duc de Bourgogne lui-même en était membre. L’admission de Petrus Christus signifie qu’il appartient à l’élite brugeoise et qu’il est donc à cette époque reconnu comme un artiste d’exception. Dans les années suivantes d’ailleurs, de nombreux documents mentionnent le nom de Christus comme porte-parole de la Guilde des peintres de Bruges. Le peintre meurt à Bruges fin 1475 ou début 1476. 

Commenter cet article

Anis 19/01/2013 11:06

Magnifique portrait en effet.

Perceval 19/01/2013 14:24



Notre patrimoine artistique est fabuleux ... quelle chance avons-nous ...!