Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sonia Kovalevskaia, des Maths... ou rien!

Publié le par Perceval

Woman teaching geometrySonia Kovalevskaia, est une mathématicienne, une écrivaine et de fait une féministe.

 

Enfant, elle contemple les notes mathématiques qui font office de papier peint de sa chambre. A quatorze ans, elle s’enseigne elle-même la trigonométrie pour comprendre la section optique d'un livre de physique qu'elle lisait. L'auteur du livre et aussi son voisin, le professeur Tyrtov, est extrêmement impressionnés par ses capacités, et convainc son père de lui permettre d'aller à l'école à Saint-Pétersbourg pour poursuivre ses études…

sonya-kovalevskaya

Sofia est déterminée à poursuivre ses études au niveau universitaire. Les universités les plus proches ouvertes aux femmes sont en Suisse, et les jeunes femmes non mariées ne sontpas autorisées à voyager seules. Sofia conclut un mariage de convenance à Vladimir Kovalevsky ( paléontologue et traducteur de Darwin) en Septembre 1868. A Heidelberg, Sofia acquiert une petite renommée.


Sofia à vingt et un ans se retrouve à Paris pendant la commune ; en effet sa sœur AnnaAnna_Jaclard.jpg et son mari français Victor Jaclard  participent à la première internationale… Avec son mari, Anna participe activement à la Commune de Paris de 1871. Elle siège au Comité de vigilance de Montmartre , elle est active dans l'organisation de l'approvisionnement alimentaire de la ville assiégée de Paris, elle a co-fondé et écrit pour le journal La Sociale, elle agit comme une des représentantes de la section russe de l'Internationale et participe à un comité sur les droits des femmes. Sonia s’acharne nuit et jour à soigner les insurgés bléssés. «  Une héroïne » dira d’elle : Louise Michel.

sofja wassiljewna kowalewskaja

Au retour, Sofia décide de poursuivre des études auprès de Karl Weierstrass à l'Université de Berlin. Weierstrass est considéré comme l'un des mathématiciens les plus renommés de son temps, et d'abord il ne prend pas au sérieux Sofia. Finalement, il réalise son génie, et lui permet , en tutorat privé, de passer son doctorat de l'Université de Göttingen, sur les intégrales abéliennes et elliptiques (1874).


En dépit de ce doctorat et des lettres de recommandation forte de Weierstrass, Sofia Kovalevskaya est incapable – comme femme - d'obtenir un poste universitaire.


De retour en Russie ; avec son mari, elle a une fille. Elle s’essaye à des articles scientifiques, des fictions, des critiques de théâtre... Elle et Vladimir cherchent fortune dans des spéculations commerciales diverses. Ils collectent des fonds en vue de fonder une université pour femmes.

 

En 1880, Sofia retourne aux mathématiques avec une ferveur nouvelle. Elle présente un document sur les intégrales abéliennes à une conférence scientifique et est très bien reçue. Elle décide de revenir à Berlin, et très vite apprend le suicide de son mari Vladimir face au désastre financier de leurs entreprises ( 1883) …

sonya-kovalevskaya 2Elle reçoit par l’intermédiaire d’un ancien étudiant de Weierstrass : Gosta Mittag-Leffler, des invitations à donner des conférences à l'Université de Stockholm. Au début, c’était seulement un poste temporaire, elle y reste cinq ans. Puis vient une série de grandes réalisations. Elle a acquis un poste permanent à l'université, est nommée rédactrice en chef d'une revue de mathématiques... Dans le même temps, elle a co-écrit une pièce de théâtre, «La lutte pour le bonheur», avec une amie, Anna Leffler.

En 1887, Sofia apprend la mort de sa sœur, Anya..

 

Sonia Kovalevsky High School Mathematics DayEn 1888, avec son étude : "Sur la rotation d'un corps solide à un point fixe » elle gagne le Prix Bordin de l'Académie française des sciences … Dans son document, Sofia développe la théorie pour un corps asymétrique où le centre de sa masse n'est pas sur un axe dans le corps. Le document est si hautement considéré que le prix est augmenté, passant de 3000 à 5000 francs. Ce prix lui permet d’obtenir une chaire à vie en mathématiques à Stockholm en 1889 et de devenir membre de l'Académie des Sciences de Russie.


Le 10 Février 1891, Sofia Kovalevskaya meurt à 41ans d’une pneumonie. Elle est enterrée à Stockholm.

sonya-kovalevsky-1850-1891-granger

Elle a écrit des souvenirs d'enfance, des pièces de théâtre (en collaboration avec Anne-Charlotte Leffler) et un roman partiellement autobiographique : Une nihiliste (1890).

http://bibliotheque-russe-et-slave.com/Livres/Kovalevskaia%20-%20Une%20nihiliste.htm

 

La beauté de mathématiques:

 

Le travail plastique de Pierre Gallais met en scène les mathématiques de manière poétique.


mathazine pierregallais-774133

 

 

"Si vous pensiez que ce qui est math n'est guère reluisant, nous vous proposons d'égayer vos maths, hier, grises.


À l'image d'un arbre: les mathématiques seraient la sève qui le nourrit mais ce sont les fruits que l'on déguste.


À l'image d'un édifice: les mathématiques seraient la charpente qui soutient la toiture mais c'est la toiture que l'on observe et qui nous abrite... "


Pierre Gallais, 2009

Commenter cet article