Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Renée Perle, en muse de J-H Lartigue

Publié le par Perceval

Jacques-Henri Lartigue, flâne dans son imposante Talbot, il est sur le chemin du domicile conjugal ,avec son épouse ( Madeleine Messager dite Bibi. ) qui ne l’attend plus... A moins qu’il ne se rende chez sa maitresse du moment Doriane ? renee-with-lartigue.jpg

Rue de la Pompe, au niveau du lycée Janson, deux femmes attendent un taxi. L’une qu’il nomme « l’ombrelle » lui fait signe, le prenant pour son frère… Il engage la conversation, les emmène et observe du coin de l’oeil «  l’ombrelle » : «  un long cou, un tout petit nez, une mèche noire ondulée et brillante qui lui caresse la bouche. ». premiers regards posés sur le belle Renée Perle : d’origine roumaine de 26 ans qui va devenir la muse de celui que l’on reconnaitra beaucoup plus tard, comme un des plus grands photographes français du XXème siècle.

 

«  Renée toujours près de moi avec son parfum et ses troublantes coquetteries. Elle est auréolée de tous les sortilèges qui m’entourent… »

Renee-Perle-Lartigue07.jpg

 

 

 

 

Voulant toucher au plus près la vérité indicible de cet amour naissant, il écrit : « Il faudrait un film, avec des couleurs, le relief, l’ambiance, peut-être même le parfum.  Dans ma mémoire, il n’y a qu’une vision : c’est flou. Trop près pour être mis au point, c’est sa bouche contre la mienne, de longues jambes nues, une mèche écrasée contre ma joue. C’est un gros plan. Un plan d’odeur aussi, de sa mystérieuse et furtive odeur. »

 

Jacques_Henri_Lartigue_Renee-Perle-2.jpg


«  Renée est la femelle d’un « autre » moi-même »


renee-perle-Juan-les-pins.jpgUne chambre au dernier étage de l’hôtel des Pins-parasols, à Juan les pins : «  Elle est en haut. Elle m’attend dans la chambre. Elle se coiffe, s’habille, noircit ses ses cils, mange un bonbon. ? … Ne fait rien ?.. Peu importe. Tout ce que je sais, c’est qu’elle est là-haut, m’attend et que j’irai la retrouver au premier appel de mon amour ! Elle ?.. Qui est-ce ?.. C’est Renée ! Et c’est surtout une femme ! Une FEMME ! La première que je rencontre. » la sensualité gouverne leurs journées, ponctuées par des virées au Cap d’Antibes.. Sous le charme et le plaisir des sens, Lartigue s’enivre de prises de vue, qui deviennent comme un autre acte fusionnel, un geste d’union, et Renée se donne à la chambre noire dans la clarté des jours…

Renée et son amant ne se lassent pas de sillonner les routes de l’hexagone dans des automobiles dernier cri pour se rendre dans les stations balnéaires à la mode …

Renee-perle-16.jpg  Jacques-Henri-Lartigue-Renee-Perle-D.jpg
 Renee-Perle-10.jpg  Renee-Perle-5.jpg

 


«  Une chimère. Oui, elle est ma chimère, mon rêve de toujours. »

 

Renee-perle-canape-2.jpg

 

Les textes sont empruntés au livre de Farid Abdelouahab: Muses ( Arthaud )

 


 

Renée Perle, morte en 1977 a conservé les 340 tirages originaux des photos d'elle, en souvenir ce cette folle passion, trop courte avec J.H. Lartigue.

Commenter cet article

Paris Marie france 16/10/2016 09:41

Merveilleuse ,je l'ai dessinée

sirene 30/05/2012 13:55

Belle femme merci pour ce partage passe une bonne journée bisous evy