Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prévert aime " Sanguine "

Publié le par Perceval

Ce texte aurait été rédigé dans les années 1936 alors que Prévert faisait partie du groupe Octobre. Il fréquente Jacqueline Laurent et voyage avec elle aux Baléares. Sans doute est-ce pour elle qu’il rédige « Sanguine ».Prévert et jacqueline Laurent

Sanguine

La fermeture éclair a glissé sur tes reins
Et tout l’orage heureux de ton corps amoureux
Au beau milieu de l’ombre
A éclaté soudain
Et ta robe en tombant sur le parqué ciré
N’a pas fait plus de bruit
Qu’une écorce d’orange tombant sur un tapis
Mais sous nos pieds
Ses petits boutons de nacre craquaient comme des pépins
Sanguine
Joli fruit
La pointe de ton sein
A tracé une nouvelle ligne de chance
Dans le creux de ma main
Sanguine
Joli fruit
Soleil de nuit.

 

"La femme-fruit n’est pas femme-objet : elle ne subit pas, elle ne peut être utilisée passivement. Elle nourrit. Elle nourrit l’inspiration et abreuve le poète. L’orange plus que la pomme appelle l’épluchage, l’orange plus que tout autre fruit suggère la rotondité des fesses charnues dans lesquelles l’amant désire croquer. Plus subtile qu’un fruit de la passion, plus fraîche qu’une femme-chocolat, à la fois chair et rafraîchissement, à la fois nourrissante et fertile par ce sang qui porte la vie, et cette rondeur du fruit qui peut abriter la vie après cette étreinte, la femme-orange rappelle ce texte autobiographique de ce même poète, évoquant les mois précédents sa naissance : « il y a eu / un feu d’artifice entre mes parents / c’était le soleil de la vie /Et moi déjà j’étais dedans /Il m’ont versé le sang dans le corps /c’était le vin d’une source /et pas celui d’une cave » (« Fêtes »). On reconnaît ici ce même sang porteur de vie, contenu dans la nomination « Sanguine » et cette évocation de lumière ardente et éphémère, de l’éclair ou du feu d’artifice, qu’importe, pourvu que la nuit soit rompue par « le soleil de la vie », ou « le Soleil de nuit ». La femme-orange fait tourner les têtes et donne le vertige au cœur." 

Yemaya Blanca

Jacqueline Laurent est née en 1918.

10 films à son actif. On se souvient particulièrement du " Jour se lève " de Michel Carné, dans lequel elle incarna la jolie fleuriste dont Jean Gabin, l’ouvrier sableur, tombe amoureux. Il ne fut pas le seul… Il y eut aussi Jacques Prévert…

Jacqueline-Laurent-2.jpg

A dix-sept ans, elle est amoureuse du comédien Sylvain Itkine, elle se marie pour une union de courte durée. Elle tente une carrière aux Etats unis. Son retour en France s’accompagnera de deux mariages. Elle décède, en 2009, à 91 ans.


 



Commenter cet article