Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portraits mondains - Madame Saint-Georges - William Orpen 1912

Publié le par Perceval

William-Orpen-Mrs-St-George-1912.jpg

 William Orpen, Madame Saint-Georges, 1912.

Madame Saint-George était la fille du banquier George Fisher. Elle épousa en 1891, sans l'avis de son père Howard hugh saint-George.

William_Orpen_photo_by_George_Charles_Beresford_1903.jpg

Lorsque Orpen commença à peindre ce portrait, il tomba amoureux de la dame et devint l'amant de son modèle... Elle dut se séparer de son époux, et Orpen quitta sa femme ...

 

William Orpen, même s'il s'estimait laid, et donc, bien que marié avec trois enfants, eu de nombreuses maîtresses ( parmi ses modèles...)...

Anecdote ...: Parmi l'une d'elles, Yvonne Aubicque, la fille du maire de Lille, alors qu'il était en France ( pendant la guerre...) , comme  peintre officiel de guerre...

William Orpen peint Yvonne Aubicque, pour s'échapper des difficultés quotidiennes de la guerre. Elle porte un manteau militaire …. Seulement, la censure militaire s’intéresse à cette œuvre nommée : The Spy … Quelques espionnes avaient précisément fait parler d'elles : Edith Cavell venait d'être exécutée... ainsi que Mata Hari … !

Orpen est sommé de rentrer à Londres pour s'expliquer ; il essaie de bluffer, en inventant une histoire : cette femme est une espionne allemande qui devait être fusillée par les Français et il avait été autorisé à la peindre. Il ajoute... que le manteau avait été prêtée par l'un des gardes, et elle espérait que, quand elle l'enlèverait sa simple beauté surprendrait à ce point le peloton, qu'ils ne seraient plus en mesure d'appuyer sur la gâchette... !


Sir-William-Orpen---1878-1931--l-espionne.jpg Yvonne-Aubicque-en-1918.jpg
par William Orpen : L'espionne ...! Yvonne Aubicque en 1918



Commenter cet article