Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portraits d'actrices -2- Marie Doro.

Publié le par Perceval

 

Marie-Doro-dans-la-piece-Les-morales-de-Marcus.png

Marie Doro (1882 - 1956) est une actrice américaine du début du cinéma muet ( entre 1915 et 1924). elle était reconnue comme une femme intelligente, cultivée et pleine d'esprit.

Marie-Doro-par-Bassano--1913.jpg marie-doro-2.jpg

Qualifiée de "beauté piquante", Marie Doro fut cantonnée à des rôles insipides... Sans doute, effrayait-elle, par son humour sec et sa profonde culture ( elle était experte en poésie élisabéthaine ...)!

Tout au long des années 1910, Marie Doro reste une grande dame très respectée et populaire.

Marie-Doro-lost_and_won-1917.jpg

Elle s'est mariée avec un acteur de cinéma muet, Elliott Dexter, et après leur divorce elle eut une liaison avec le célèbre acteur William Gilette. 

charlie-chaplin-with-olive-ann-alcorn-edna-purviance-willie.jpgCharlie Chaplin a écrit dans son livre "My Autobiography" que Marie Doro était son premier amour. 

Alors que Marie Doro, joue avec William Gilette dans une pièce intitulée "Clarissa", et dont il est l'auteur. Charlie Chaplin, est reçu par l'acteur dans sa loge ...

"...  le régisseur qui me conduisit jusqu'à la loge de M. Gillette et les paroles de celui-ci après qu'on m'eut présenté.

- Voudrais-tu jouer dans Sherlock Holmes, avec moi ?
Et l'explosion d'enthousiasme avec laquelle je répondis :
- Oh, je pense bien, M. Gillette !
Doro--Marie--Wood-Nymph--The--1916-detail.jpgEt le lendemain matin, j'attendais sur la scène et je vis Mary Doro pour la première fois, vêtue de la plus ravissante robe d'été blanche. Quel choc de voir une créature aussi belle à une heure aussi matinale… Elle était d'une beauté si accablante que je lui en voulais. Je lui reprochais la moue de ses lèvres délicates, ses dents blanches et régulières, son adorable menton, ses cheveux d'un noir de jais et ses yeux sombres… Elle ne parut pas remarquer ma présence. Je venais d'avoir seize ans et la proximité de cette beauté me détermina à ne pas me laisser obséder par elle. Mais Oh! mon Dieu, qu'elle était belle ! Ce fut le coup de foudre…"
( ...)  "Clarissa" la pièce que Gillette avait écrite pour Mary Doro, fut un échec.
Tout en vantant la beauté de Mary, ils déclarèrent que ce ne fut pas suffisant pour faire tenir un affreux mélo ; aussi Gillette termina-t-il la saison en reprenant Sherlock Holmes, où l'on m'engagea pour le rôle de Billy.
(...)
Aux répétitions de Holmes, je rencontrai à nouveau Mary Doro, plus belle que jamais… Dans Holmes, elle jouait le rôle d'Alice Faulkner, mais nous n'avions jamais de scène ensemble…
(...)
Le soir où avait lieu la dernière représentation de Sherlock Holmes au Théâtre du Duc d'York, et où Mary Doro devait repartir pour l'Amérique, je m'en allai tout seul et j'essayai de noyer mon désespoir dans l'alcool.
Je revis Mary deux ou trois ans plus tard à Philadelphie. Elle présidait l'ouverture d'un nouveau théâtre où je jouais dans la troupe de Karno*. Elle était toujours aussi belle. Des coulisses, je la regardai sous mon maquillage, pendant qu'elle prononçait un petit discours, mais j'étais trop timide pour me faire connaître ! ..."
Cet amour non partagé a duré plus de onze ans.... Mais, finalement, Marie et Charlie furent réunis de nouveau ... 

Après être devenue désabusée d'Hollywood, elle se retire de la vie publique, se passionne pour le spiritisme, et se consacre à la spiritualité. Elle étudie brièvement à l'Union Theological Seminary.
Elle était connue pour aller à l'extrême pour éviter les amis et la famille, au point de changer d'hôtels plusieurs fois par semaine. Marie Doro est morte à New York à 74 ans.

Commenter cet article