Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Niki de Saint-Phalle et Jean Tinguely

Publié le par Perceval

Niki de Saint Phalle & Jean Tinguely 0Née en 1930 près de Paris, dans une famille de la noblesse française, Niki de Saint Phalle (1930-2002) est à la fois plasticienne, peintre et sculptrice. Emigrée à New York avec sa famille suite à un krach boursier, elle travaille d'abord comme mannequin pour les magazines VogueLifeet Elle. Avant de débuter sa carrière en peinture dès 1952, sous les encouragements du peintre Hugh Weiss.

À 23 ans, après la naissance de son deuxième enfant, elle souffre d'une dépression nerveuse. L'art lui sert alors d'exutoire. Dans ses peintures, elle laisse éclater sa colère contre son père qui avait abusé d'elle enfant. «Les tirs», performances durant lesquelles les spectateurs sont invités à tirer à la carabine sur des poches de couleur, éclaboussant ainsi des assemblages de plâtre, la rendent célèbre. «J'étais alors en colère contre les hommes, contre la société, contre mes parents qui voulaient que je fasse un bon mariage», a-t-elle confié dans une interview à Radio France.

Jean-Tinguely-et-Niki-de-saint-phalle.jpg

 

Niki de Saint-Phalle et Jean Tinguely se rencontrent à Paris en 1955, dans l'effervescence artistique de l'après-guerre. Ils ont 25 et 30 ans, sont tous les deux mariés et deviennent amis. Il leur faudra cinq ans pour tomber amoureux et décider de créer et de vivre ensemble. Durant quarante ans, ce couple nomade n'a pas fait d'enfants mais des sculptures, monumentales de préférence, partout dans le monde. De l'Europe au Japon, leurs oeuvres ont su convertir un public immense, enchantant petits et grands avec de sacrées machines et des créatures multicolores...


En 1961, date de sa première exposition, elle se rend célèbre en réalisant les «Tirs» : fixés sur une planche, des tubes emplis de couleurs sont recouverts de plâtre et sont percés à l'aide de tirs à la carabine. Niki de Saint-Phalle explore ensuite la représentation artistique du rôle de la femme et réalise des poupées grandeur nature. Ces femmes prennent progressivement consistance et deviennent les «Nanas».

Agée de 71 ans, Niki de Saint-Phalle décède aux Etats-Unis, le 21 mai 2002, d'une malade respiratoire liée aux vapeurs toxiques inhalées durant la préparation de ses oeuvres.

 

Niki-de-saint-phalle-Les-trois-Graces.jpg  niki-de-saint-phalle-et-jean-tinguely 2

Commenter cet article

Anis 27/04/2013 15:52

Une sacrée "Nana", un couple incroyable.