Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Néfertiti, la Belle venue d'ailleurs... -1/3-

Publié le par Perceval

Il était une fois, dans un pays très lointain … Une reine ( et ancienne princesse d’Égypte) qui vient de mettre au monde une petite fille...Banjara-Woman.jpg

Son père est le souverain d'un royaume prospère et heureux, le Mitanni ( au Nord de la Syrie actuelle ). Ses voisins le laisse en paix, parce qu'il a eu la grande sagesse de s'allier avec l'empire le plus puissant du monde : L'Egypte.

Les deux royaumes ont pris l'habitude de prendre des nouvelles des familles royales, et d'échanger de nombreux cadeaux...

Lettres-d-Amarna--echange-diplomatique-entre-Pharaon-et-le.png
Lettres d'Amarna, 
échange diplomatique entre Pharaon et le roi

Les années passent. Les deux souverains vieillissent. Nous sommes aux alentours de 1350 avant J.C. ... La santé de Pharaon se détériore et il tombe malade ; ses médecins en dépit de leurs connaissances secrètes ne peuvent soulager le roi. Son grand vizir, se rend en Mitanni avec le mince espoir d'y trouver de l'aide...

L'hôte de marque est accueilli et convié à partager la vie de la famille royale... Le noble ambassadeur est aussitôt bouleversé par l'exceptionnelle beauté de la princesse Tadukhipa ( ou Taduképa), la fille du roi... Sa peau claire et d'une éclatante fraîcheur confère à son teint une transparence divine et inaccessible. Une source lumineuse émane de son être. Elle est solaire.

Le vizir apprend à la connaître et il est séduit par son intelligence fine et intuitive. Les heures qu'ils passent à ses côtés lui semble suspendues dans le temps. Le temps s'arrête et les dieux eux-mêmes approuvent … Taduképa, est – elle-même - le remède qu'ils offrent aux vieux pharaon... !amytis.png

 

Le roi Tushratta, remercie le vizir de sa visite. Il souhaite un prompt rétablissement à son allié et frère, le Maître des deux terres... Il lui fait don d'une statuette de la déesse Ishtar qui a le pouvoir de guérir celui qui la possède. A-Babylonian-Alabaster-Statue-of-Ishtar--the-Goddess-of-Lov.jpgEnfin, il sous-entend que Tadukhipa, et lui-même seraient heureux qu'elle soit accueillie en Egypte, en échange, évidemment, de présents à la hauteur du « sacrifice » ….

 

Comment imaginer que cette délicate princesse puisse s'unir, un jour, à un vieillard ventru et repoussant – à cause du mal qui le ronge - qu'est devenu Aménophis III ? Que ferait-elle, prisonnière dans la moiteur d'un harem que le roi n'honorait plus de sa présence ?

 

Et pourtant, le définitif voyage est organisé. Tadukhipa arrive à la cour d’Égypte. Sa beauté subjugue le vieux roi et les courtisans. Elle devient désormais pour tous à travers le pays : «  La Belle est venue », ou Néfertiti, et l'épouse d'Aménophis III...

Commenter cet article