Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mata Hari, que s'est-il passé ? -2/2-

Publié le par Perceval

C-est-souvent-la-tempete-qui-nous-mene-au-port-Mata-Hari.jpeg

" Souvent, c'est la tempête qui nous mène au port " Mata Hari - 1907 -

C'est Kalle, qui informe Mata Hari que l'agent H21 doit retourner en France pour poursuivre ses missions et recevoir 15.000 francs. On pense alors que les Allemands ont décidé de se débarrasser de Mata Hari... !

Peu de temps après son retour à Paris (le 4 janvier 1917); elle rejoint son amant. Elle est arrêtée le 13 février à l'hôtel Élysée Palace. Elle sort nue de la salle de bains et, s'étant rhabillée, présente aux gardes venus l'arrêter des chocolats dans un casque allemand (cadeau de son amant Maslov), sa chambre est perquisitionnée...

Mata Hari le jour de son arrestation 13-2-1917 The-execution-of-mata-hari-1917
Mata Hari, le jour de son arrestation: 13-2-1917 Mata Hari en 1917


On retrouve une somme de 20 000 francs, versés à Mata par un général allemand, qu’elle explique comme un « remerciement pour ses faveurs », tandis que les juges vont affirmer qu’il s’agit d’un pot de vin en échange de renseignements sur l’armée française…

Elle est convoquée à huis clos le 24 juillet 1917 devant le 3e conseil militaire, au Palais de justice de Paris. Les juges doivent décider si elle est bien « H 21 », coupable «d'espionnage et d'intelligence avec  l'ennemi». Son avocat, un ancien amant, est un expert réputé du droit international, mais malheureusement peu familier des effets de manche d'une cour criminelle. Il n'a le droit d’assister qu’aux premiers et derniers interrogatoires. Le procès ne dure qu’une journée sans apporter de nouveaux éléments.

Les mutineries s'étant multipliées sur le front, l'opinion réclame des coupables et veut des exemples... Sensible à l'atmosphère empoisonnée de l'époque, la Cour déclare Mata Hari coupable d'intelligence avec l'ennemi et la condamne à être passée par les armes.

Cette ingénue plus si jeune refuse le bandeau qu'on lui propose et se tient crânement près du poteau d'exécution, lançant un dernier baiser aux soldats du peloton. Personne ne réclame son corps qui est remis au département d'anatomie de la faculté.

L-execution-de-Mata-Hari-par-peloton-d-execution--le-15-O.jpg

Dans les fossés de Vincennes
Quand fleurissait la verveine
Au petit jour, les yeux bandés,
Au poteau l’espionne est placée
Et celle qu’on va fusiller
C’est elle ! C’est sa bien-aimée !
Fermant les yeux pour ne pas voir
Il cria :  » Feu !  » C’était son devoir !
Dans les fossés de Vincennes
Le soleil se lève à peine
Sous les murs du fort
A passé la mort.
Et l’espionne a subi sa peine !
Et lui, brisé par l’effort,
Le cœur pris de folie soudaine
Eclate d’un grand rire alors
Dans les fossés de Vincennes !

 

L'exécution de Mata Hari par peloton d'exécution, le 15 Octobre, 1917, dans les fossés du Château de Vincennes. Cette chanson écrite par Cami, chantée par Georgel et fredonnée par toutes les lèvres à l’automne de 1917 tait le nom de son inspiratrice et pourtant on comprend qu’il s’agit de la fin tragique de la belle surnommée Mata Hari.

Son crâne est devenu une partie de la collection du Musée d'anatomie à Paris. En 2000, les archivistes du musée ont découvert que le crâne avait disparu, probablement volé.


 

Commenter cet article