Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mata Hari, que s'est-il passé ? -1/2-

Publié le par Perceval

Le 15 octobre 1917, La danseuse d'origine hollandaise Margaretha Geertruida Zelle est fusillée au camp du château de Vincennes. Elle est accusée d'espionnage au service de l'ennemi, l'Allemagne.- ( Voir ICI, l'article: 15-octobre-1917 Mata Hari est fusillée )

Que s'est-il passé ?

 Mata_Hari_2.jpg  Mata-Hari-7.jpg
   

Mata Hari ( 1876-1917) mène un train de vie très élevé, dans les plus beaux hôtels parisiens…  Même la Guerre, déclarée en 1914, ne l’empêche pas de voyager dans toute l’Europe et de rencontrer le plus beau gratin du pouvoir…

Mata-Hari-Passport-Photo.jpg
Mata Hari (photo du passeport)

Est-elle une manipulatrice, un agent double, une dévoreuse d'hommes, une femme immorale, .. ? Femme fatale ? Surtout pour elle-même...

Couronnée d’aigrettes et de plumes, elle s'est exhibée dans les salons convertis à l’orientalisme... Elle a su créer autour de sa personne une légende relayée par la presse: elle serait née à Java où les prêtres de Shiva l’auraient initiée aux secrets du culte et des danses de la déesse.

Elle est aussi une courtisane, et se préoccupe trop peu de la nationalité de ses conquêtes, ce qui lui jouera des tours. C’est donc une personnalité flamboyante qui s’est inventée un personnage et une histoire.

En 1914, elle est à Berlin, et prépare une nouveau spectacle centré sur des danses égyptiennes... Le spectacle n'aura jamais lieu: l'assassinat du prince héritier d'Autriche clôt la Belle Epoque et la Première Guerre mondiale commence.

Mata-Hari-4.jpgMata rejoint la Suisse, et compte revenir en France. Mais tandis que ses bagages font bien le voyage, elle est arrêtée à la frontière et renvoyée à Berlin. Dans l'hôtel où elle réside, sans argent ni bagages, elle rencontre une industrielle néerlandaise, qui lui paie le voyage, et lui conseille de se rendre à Francfort et de continuer vers la frontière hollandaise. Là, elle devient la maîtresse du banquier Van der Schalk, puis à La Haye, du baron Van der Capellen, colonel des hussards.

En mai 1916, Mata essaie toujours de retourner à Paris pour récupérer ses bagages . A La Haye, elle reçoit les visites fréquentes du consul d'Allemagne, Krämer, également officier du service de renseignement.

Il l'aidera à regagner Paris, en échange de quoi, elle lui fournira des renseignements utiles à l'Allemagne. Elle accepte et devient l'agent H 21. Dès son arrivée à Paris, Mata Hari s'installe au Grand Hôtel. Chacun de ses faits et gestes est surveillé par la Sûreté.

Mata_Hari_in_1916.jpg
Mata Hari en 1916

Mata Hari, tombe amoureuse, fin 1916, d’un capitaine russe au service de la France, dénommé Vadim Maslov, fils d’amiral. Il a 21 ans, il a 20 ans de moins qu’elle !. Mais, le jeune officier est blessé, et il est en convalescence à Vittel. Elle souhaite l'y rejoindre. Comme Vittel est dans la zone des armées, il lui faut un laissez-passer qu'elle demande au capitaine Ladoux, chef du 5e bureau de l'état-major, principalement en charge du contre-espionnage. Ce contact lui est fournit par un ex-amant, le lieutenant de cavalerie Jean Hallaure, lui-même, agent français

Elle avoue à Ladoux, qu’à Berlin avant guerre elle a été la maîtresse du Kronprinz ... Ladoux lui accorde le laissez-passer et lui propose de travailler pour la France. Elle accepte d’espionner le Haut commandement allemand en Belgique, contre rémunération. Sur le trajet, elle est interrogée par le MI5 (services secrets britanniques) et se présente comme agente des services secrets français, ce que ceux-ci ne confirment pas. On ne sait pas si elle a ment à cette occasion, croyant que cette histoire la rendrait plus intrigante, ou si les services français se servent effectivement d’elle sans le reconnaître.

Mlle_Mata_Hari-au-Theatre-de-l-Odeon-a-Monte-Carlo-1910.jpg Mata-Hari-10.jpg
Mlle Mata Hari au Théâtre de l'Odéon à Monte-Carlo 1910  

Elle se rend finalement en Espagne, neutre pour prendre un bateau à destination de la Hollande et gagner l'Empire allemand. Là ,elle cherche à séduire l’attaché militaire allemand, le major Kalle, en se présentant comme l’espionne allemande au nom de code H-21.

En janvier 1917, Kalle envoie un message à Berlin décrivant les agissements de l’agente H-21, avec un code peu sûr et suffisamment d’informations pour y reconnaître Mata Hari ; c’était peut-être une façon de démasquer le double jeu de Margaretha, travaillant pour les deux côtés à la fois. Les services secrets français interceptent le message et identifient l’agente H-21 comme étant Mata Hari.  

A suivre

Commenter cet article