Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marie de Régnier et Pierre Louÿs -2-

Publié le par Perceval

Marcel Proust, Paul Valéry suivis d'Henri de Régnier, Jean de Tinan, Pierre Louÿs, Léon Blum, Philippe Berthelot... et tant d'autres défilent en rang, levant les bras à hauteur d'épaules, les mains bien écartées, ainsi qu'il est ordonné.

Marie-de-Heredia--17-anos--por-Rosalie-Pillaut-Riesener.jpg
Marie de Heredia, 17 ans, par Rosalie Pillaut-Riesener

Un à un ils approchent lentement jusqu'aux pieds de celle qu'ils nomment avec le plus grand respect : «ma reine», «mon altesse», «ma souveraine». Elle contemple en souriant tous ces hommes qui deviendront illustres et qui lui sont ses «fidèles canaques» ou mieux, ses «respectueux sujets canaques».

Le père de cette reine de dix-huit ans, le poète José Maria de Heredia, vient d'être élu, le 22 février 1894, à l'Académie française. Sur la lancée de cette élection, sa fille Marie crée une parodie burlesque, «l'académie canaque» ou «canacadémie», dont les membres sont les «canaquins». Elle édicté des statuts datés de l'An I et se proclame reine de la nouvelle institution : Marie Ire. Marcel Proust est nommé secrétaire perpétuel de la canacadémie.( …)

 

Marie est d'une beauté éclatante. Son corps souple se balance dans des robes légères avec la grâce d'une indolente créole. Ses grands yeux noirs, comme des pensées tournant sur leurs tiges, fascinent. Elle vous regarde d'un air rieur, mi-câlin mi-impertinent, quand sa bouche précise et sensuelle s'anime d'un rire soudain qu'une voix flexible et un peu rauque recouvre déjà de sa douceur.

La jeune génération d'écrivains fréquente régulièrement le salon des Héredia... Seul André Gide paraît furieux de l'accueil fait, il écrit à Paul Valéry... "  le salon des Herdia ressemble à une agence de réclames. Quant aux jeunes filles Heredia, ce sont des filles audacieuses et des bas-bleus langoureux !"

 Marie cultive son jardin secret. Elle écrit des poèmes ( qu'elle soumet à Leconte de Lisle ...), et même des romans …

de-henri-Bataille-Portrait-de-Pierre-Louys.jpg
de Henri Bataille: Portrait de Pierre Louÿs

Parmi tous les jeunes hommes qui gravitent autour d'elle, Marie a distingué Pierre Louÿs. En ce mois de février 1894, Pierre Louÿs a vingt-trois ans... Il a déjà fait paraître plusieurs plaquettes en vers et en prose, a dirigé la revue littéraire La Conque, et s'apprête à publier les Chansons de Bilitis.

«  Henri de Régnier, le pendu constipé, cadavre au menton de galoche oublié debout, sous la pluie, par une assassin distrait... Un profil en mèche de lampe, une voix enchifrenée, une ironie en flanelle humide, un regard qui meurt derrière le monocle, tels sont à mes yeux les attraits de ce gentilhomme. » Léon Daudet... ! Henri a trente ans, il connaît en juin1894 un four retentissant avec la représentation de La Gardienne au théâtre de l'Oeuvre...

henri-de-regnier.jpg
Henri de Régnier

Henri et Pierre sont rivaux : tous deux aiment Marie... André Gide, dans les Caves du Vatican parues en 1914, résume les pacte passé entre les deux amis.

«  Amédée Fleurissoire et Gaston Blafaphas s'éprirent ensemble d'Arnica; c'était fatal. Chose admirable, cette naissante passion, qu'aussitôt l'un à l'autre ils s'avouèrent, loin de les diviser, ne fit que resserrer leur couture. ( …) Ils convinrent de se déclarer l'un et l'autre le même soir, ensemble, puis de s'abandonner à son choix. »

 

Marie ignore le pacte, et les intentions de chacun...  

 

Sources : Marie de Régnier de Robert Fleury, chez Plon 1990

Commenter cet article