Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marie de France (1160-1210)

Publié le par Perceval

Marie de France 2Parler de «  Marie de France », c'est évoquer la première femme écrivain française. D'elle, nous ne savons que peu de choses, sinon que : « Marie ai num, si sui de France » (J'ai pour nom Marie et je suis de France), c'est ce qu'elle écrit elle-même dans l'épilogue de ses Fables.

Elle vit en Angleterre, elle est liée à la cour d'Henri II Plantagenêt et d'Aliénor d'Aquitaine (ses Lais sont dédiés à un roi, sans doute Henri II), elle est originaire de France. On la suppose abbesse d'un monastère.


Marie-de-France-presente-son-livre-de-poemes-de--copie-1.jpg

Marie de France présente son livre de poèmes

à Henri II d'Angleterre  

Charles Abraham Chasselat

Elle pourrait être une demi-sœur de Henri II (r. 1154-1189), en effet, elle est supposée être, par beaucoup, la « Marie » fille illégitime de Geofrey V "Plantagenêt" d'Anjou, le père de la ligne angevine de la monarchie britannique.

Il ne faut pas la confondre avec: Marie de France, comtesse de Champagne et Marie de France, duchesse de Brabant .

A noter, également, que: La dynastie Plantagenêt a tenté de récupérer, à des fins politiques, la légende des chevaliers de la Table ronde en établissant un lien avec Arthur. Wace y insiste dans son Roman de Brut, écrit vers le milieu du siècle. Il suivait en cela l'exemple de Geoffroy de Monmouth, qui dédiait déjà à Robert de Gloucester son Histoire des Rois de Bretagne, écrite vers 1138. Les Plantagenêts font grand cas, sur le continent, de l'épée d'Arthur Excalibur, qu'Henri Ier Beauclerc aurait, dit-on, offert à Geoffroy en 1127, lors de son adoubement. Ceci avant la découverte opportune, en 1191, à l'abbaye de Glastonbury, en Angleterre, sur des indications données avant sa mort par Henri II, de la tombe supposée du roi légendaire. (wiki)

ars_3142_256Marie de France écrit dans une forme d' anglo-normand français, elle connait le latin et l'anglais. Elle est l'auteur des Lais de Marie de France . Elle traduit les fables d'Ésope, la légende du Purgatoire de saint Patrick , basé sur un texte latin.Elle est l'auteure d'une vie de saint , La Vie de Saint Audrey . Les chercheurs ont daté les œuvres de Marie entre environ 1160 et 1210. Il est probable que le Lais ont été écrits à la fin du XIIe siècle; ils sont dédiés à un "noble roi", Les Fables , sont dédiées à un "comte Guillaume", qui peut avoir été soit Guillaume de Mandeville ou William Marshall . Cependant, il a également été suggéré que le comte Guillaume peut se référer à Guillaume Longue-Epée . Longsword étant lui aussi un enfant illégitime reconnu de Henri II. 

marie writingLes lais de Marie de France a eu un impact énorme sur le monde littéraire. Ils étaient considérés comme une nouvelle technique littéraire dérivée de la rhétorique classique et imprégnée de ces détails qui en ont fait une nouvelle forme d'art.

Dans la plupart des lais de Marie de France, l'amour est associé à la souffrance et plus de la moitié d'entre eux impliquent une relation adultère. Marie se concentre sur l'individualité de ses personnages et elle n'est pas très préoccupée par leur intégration dans la société.

Le lais de Marie de France, non seulement dépeignent une vision sombre de l'amour, mais ils ont aussi défié les traditions de l'amour selon l'Église de l'époque. Elle évoque l'adultère, des femmes de haute stature qui séduisent d'autres hommes, des femmes qui cherchent à échapper à un mariage sans amour, souvent avec un homme plus âgé, elles envisagent que les femmes puissent avoir la liberté sexuelle. 

Commenter cet article