Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les soeurs Mitford

Publié le par Perceval

 

Parents-Mitford-1904-0.jpg
Ce sont les filles de David Ogilvy Freeman-Mitford, deuxième baron Redesdale, et de Sydney Bowles, mariés le 6 février 1904.
Sydney-Bowles-1916-lady-Redesdale.jpg
Sydney Bowles 1916 Lady Redesdale

 

 

Quelques unes des sœurs Mitford, ont eu des destins peu ordinaires et divergents...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En particulier:

Unity (1914-1948), admiratrice d'Hitler, qu'elle a rencontré. Elle s'est engagée dans le parti nazi et a tenté de se suicider quand l'Angleterre a déclaré la guerre à l'Allemagne... Elle est morte de cette balle dans sa tête quelques années plus tard.

Unity-Valkyrie-Mitford--1937.-British-Natzi.jpg Diana Mitford lady Mosley
Unity Mitford, 1937. Diana Mitford: lady Mosley

Diana ( 1910-2003), se maria en premières noces avec Bryan Guinness, deuxième baron Moyne et héritier des brasseries Guinness, et en secondes noces avec Sir Oswald Mosley, militant fasciste britannique. Elle milita avec lui et tenta un rapprochement entre le mouvement de son mari et Hitler, qu'elle rencontra à de nombreuses reprises.

En juin 1940, de retour en Angleterre, Diana et Mosley sont arrêtés et emprisonnés pour liens avec l'ennemi. Ils n'en sortiront qu'en novembre 1943 et n'obtiendront à nouveau un passeport qu'en 1947. Diana s'installe ensuite en France, où elle mène une vie mondaine.

Diana-et-Unity-Mitford-en-1937--au-coeur-du-III-Reich.png Unity-Mitford-aux-cotes-d-Hitler.jpg
Diana et Unity Mitford en 1937, au coeur du III Reich Unity Mitford aux côtés d'Hitler

*****

Jessica (1917-1996) s'engagea au Parti communiste puis rejoignit l'Espagne pour participer à la lutte des Républicains contre les forces de Franco. Elle épousa son cousin Esmond Romilly, neveu de Winston Churchill, qui mourut abattu par l'aviation allemande au-dessus de la mer du Nord, en 1941. Elle se remaria aux États-Unis avec un syndicaliste américain, avec lequel elle défendit la cause des Noirs. Elle écrivit plus tard un best-seller, The American Way of Death, dénonçant les pratiques des pompes funèbres. Cet ouvrage lui permit de devenir une journaliste d'investigation pour la presse américaine.

Deborah ("Debo") Mitford ( 1920- ) n'a eu qu'un seul but : être duchesse, ce qu'elle fait en devenant la duchesse de Devonshire.

Jessica-Mitford-et-Esmond-Romilly.jpg Deborah--Duchess-of-Devonshire-and-her-son-The-Marquess-of-.jpg
Jessica Mitford et Esmond Romilly Deborah, Duchess of Devonshire and her son,The Marquess of Hartington. Cecil Beaton called Deborah 'the most beautiful of all' the peeresses in this off-the-shoulder robe...

*****

La plus connue des sœurs, fut sans doute Nancy Mitford (1904-1973), elle fut 'simplement' une romancière à succès. Elle rejoignit Paris, après avoir vécu une relation sentimentale avec  Gaston Palewski (1901-1984) rallié à la « France libre » compagnon de De Gaulle avec qui il a créé le RPF, diplomate et homme politique français, président du Conseil constitutionnel de 1965 à 1974.

nancy-mitford--1-.jpg nancy-mitford.jpg
Nancy Mitford  

******

Mitford-Family-1.jpg

1922: La famille Milford: Lady Redesdale, Nancy, Tom and Lord Redesdale, (middle) Diana and Pamela, (bottom) Unity, Jessica and Deborah.

 

The-Mitford-family-in-1934.jpg

La famille Milford en 1934. Clockwise from Farve, standing far right: Debo, Decca, Unity, Muv, Nancy, Diana, Tom, and Pam.

 

Commenter cet article

eva de Vengohechea 23/01/2013 11:08

comme toujours un bien intéressant article! que de personnages j'aurai découverts par vous. une petite précision toutefois, Nancy n'a jamais été mariée à Gaston Pawleski,elle eut avec lui une
liaison clandestine (il était très soucieux de sa carrière politique où une femme divorcée n'avait pas sa place...)qui la fit beaucoup souffrir et finalement il en épousa une autre...
mais cette légère erreur mise à part, bravo pour votre blog et bonne année à lui et bien sûr à vous!

Perceval 23/01/2013 14:23



Effectivement ...! Je vais donc corriger cela ... Merci! 


Dans une époque très idéologique... J'imagine entre ces soeurs des débats animés! 


Merci à vous. Très bonne année...