Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les fleurs du mâle

Publié le par Perceval

La fin du XIXe et le début du XXe, est le siècle du fantasme de « La Femme » par excellence.

matahari 03
Mata-Hari 

 

 

Ce thème est à visiter avec les yeux du mâle ( et le pouvoir de sa prééminence ) et la complicité féminine de l'époque. Aujourd'hui, éloigné de l'oppression sociale du moment, nous regardons avec volupté cet érotisme ambiant... Il s'agit de s'amuser nous-mêmes de cette fascination.

 

 

La peinture, alors, magnifie la représentation du corps féminin, dans un décor oriental ( le narguilé), ou plus simplement grâce au miroir. La chevelure reste un atout, dénouée elle exprime le désir de séduire. Si l'on ajoute, le peignoir transparent, si prisé à l'époque, avec les cheveux qui descendent librement  jusqu'aux bas des reins, on s'approche de la licence. La peinture orientaliste, permet de faire du XIXe, le siècle du nu. La femme du harem – en odalisque - est sublimée, et peu importe de ce qu'il en est, à présent, de la réalité...

J Aug Dom Ingres Odalisque à l'esclave 

Evoquer « La Femme », comme idée générique renvoie, encore aujourd'hui, à Baudelaire.

baudelaire portraitL'idée de La Femme, tient une place particulière dans son œuvre. Il dit avoir « le goût précoce du monde féminin, mundi muliebris, de tout cet appareil ondoyant, scintillant et parfumé »

Jeanne Duval par Baudelaire. 27 février 1865
 Jeanne Duval par Baudelaire: 27 février 1865

Pour Baudelaire, toute femme est symbole, toute femme fait l’objet d’une idolâtrie, d’un culte. La Femme est diverse : belles passantes, mendiantes touchantes, négresses fascinantes ou courtisanes avilies, toutes ont imprégné sa vie....

Pourtant … ! Bien qu’objet de culte pour le poète, « la femme moderne » est pour lui méprisable. Elle est l’incarnation du démon, d’un être naturel, qui pousse l’homme à sa propre déchéance. Attraction, répulsion : la femme n'est plus qu’ « un vampire aux flancs gluants, docte aux voluptés » mais une « fée aux yeux de velours » à laquelle le poète voue une véritable adoration. ( les Fleurs du Mal »

Esta obra de F. von Stuck carlos schwabe Lesfemmes damnees
 Franz von Stuck  Carlos Schwabe: Les femmes damnees

Etre « essentiel » (1) pour Baudelaire, la Femme est la représentation d'un Autre impossible à atteindre... Bien sûr, cette représentation est totalement imaginaire, et pourtant Baudelaire, et d'autres avec lui tentent de lui prêter des visages ou des identités de femmes « réelles »...

Constantin Guys 3 Crépuscule du soir
 Constantin Guys (1802-1892) Théodore Van ELSEN (1896-1961)

Baudelaire, partage avec ce XIXéme siècle, cet à priori ( masculin) d'une féminité « naturelle », animale, soumise à ses passions ( l'Eve de la Chute..!).

La vie de débauche du quartier latin, et la fréquentation des filles de joie, plus particulièrement de la juive Sarah la louchette, mais surtout de Jeanne Duval aurait-il suffi pour le convaincre de qualifier la femme d'être démoniaque ? L'époque corsetée de ce XIXe siècle finissant, me paraît bien plus responsable... !

 

(1) d' »essentiel » à essentialisme, il n'y a qu'un pas : la femme serait différente de l'homme, par essence... La nature (féminine ou masculine) déterminerait non seulement la physiologie, mais toutes sortes d'aptitudes et de goûts personnels. ( débat, nature/culture)... Voir, aussi Ici : http://eve-adam.over-blog.com/pages/Cherchez_le_Feminin_-8216862.html

 

Voir aussi:

 

Les fleurs du mal.

Les fleurs du mal.

Publié le 21 août 1857 par La Gazette des tribunaux : Attendu que baudelaire, Poulet-Malassis et De Broise ont commis le délit d’outrage à la morale publique et…
Edouard manet peint la femme « moderne » -1-

Edouard manet peint la femme « moderne » -1-

 de l'art dont l'autre moitié est l'éternel et l'immuable" ("le Peintre de la vie moderne", baudelaire critique d'art, Folio, 1976, PP 354-5 …
La femme au xixème : entre "péché" et volupté…

La femme au XIXème : entre "péché" et volupté…

Ce modèle, Apollonie Sabatier fut la maîtresse de l'artiste et de Charles baudelaire parmi d'autres. …
Baudelaire: le dandy et la femme.

Baudelaire: le dandy et la femme.

Dans son essai Le Peintre de la Vie Moderne publié en feuilleton en 1863 qui passe pour l'acte de naissance de la modernité,…

Commenter cet article