Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes qui aiment sont dangereuses -2-

Publié le par Perceval

Cossa-Francesco-del---Allegorie-d_avril---le-triomphe-de-Ve.jpg
Le Triomphe de Vénus - Détail :
Cossa, 1470, fresque du Palais Schifanoia, Ferrare

 On y voit Vénus debout sur un char de triomphe, tenant en chaîne Mars  agenouillé à ses pieds, en armure de chevalier.

« … la distribution entre beauté et intelligence devient de moins en moins automatique. Oui, des hommes peuvent être bêtes et laids et des femmes intelligentes et belles. Oui les femmes peuvent avoir d'autres désirs que ceux assignés par Rousseau : «  d'être savantes du savoir des hommes », riches qu'elles sont d'un savoir bien à elles, d'une connaissance de l'amour leur ouvrant la voie vers le désir suprême : l’accès à la vérité. Car la vérité est femme, et il faut la dénuder pour la connaître.

Si vous voulez en savoir plus sur l'amour, adressez-vous aux femmes. » Laure Adler

* A travers l'art … « ...voir les différentes métamorphoses des femmes amoureuses représentées par des femmes et des hommes qui, tous, renvoient à l'opacité du secret le mieux gardé du monde : comment emprisonner, à jamais, pour soi, ce vertige que provoque l'Amour ? » Laure Adler.

manet-Olympia-copie-1.jpg

  • En 1863, Victorine Meurent, modèle préféré de Manet dans les années 1860, pose pour ce nu jugé à l’époque comme le plus scandaleux des nus féminins jamais peints.

«  Nous avons remplacé la femme, autrement dit le prétexte de l'amour... par le tableau. Tout ce qui n'est pas traduit par l'art est pour nous comme de la viande crue ! » Les frères Goncourt Journal 1864.

Manet n’a pas seulement "aplati" le tableau de Titien. Il a annulé la relation érotique que ce tableau instaurait avec son spectateur. La main gauche ne caresse plus le sexe ; elle est posée sur la cuisse, fermement, face au spectateur. Elle cache, mieux : elle barre l’entrée. Olympia nous regarde, mais elle ne se touche pas."

Titien_venus_d_urbino_1538.jpg

  • 1538: La Vénus d'Urbino par Titien a été peinte pour Guidobaldo Della Rovere, l'héritier de Francesco Maria Della Rovere, le Duc d'Urbino. Son père avait déjà acheté, deux ans plus tôt, le portrait du même modèle, La Bella, qui est aujourd'hui au Pitti, à Florence. La Bella portait une belle robe, Guidobaldo voulait avoir son portrait nu.

Ce tableau est une commande pour un « usage privé » et matrimonial. Sa destinataire est une femme, Giulia épousée quatre ans plus tôt en 1534, alors qu'elle n'a que dix ans, et qui arrive en âge de consommer le mariage. Le tableau représente pour elle, et pour les époux, les gestes et le comportement à suivre dans son rôle d'amante et d'épouse.

 

Pourquoi Vénus ? Le couple évoque t-il une dualité amour-guerre ( Vénus et Mars ) ? On a souvent représenté Vénus, comme l'amour spirituel, incarné par Vénus qui se doit de gouverner l'amour érotique représenté par Mars, et, non pas par la force mais par la douceur : pouvoir féminin...


 

Venus_and_Mars-Alessandro_Botticelli-c1483.jpg

  • 1484: Mars et Vénus de sandro Botticelli.

Commenter cet article