Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Léda et le cygne -1/3-

Publié le par Perceval

Leda-par-Correge-detail.jpg
1532 Correggio ( Corrège ) Léda et le cygne

Dernièrement, le hasard a placé successivement devant mes yeux, plusieurs tableaux d'une scène étonnante représentée par les plus grands peintres... - Véronèse et, le Corrège, le Titien, Michel Ange, Léonard de Vinci, Rubens, Cézanne, Dali, et bien d’autres - . Il s'agit de l'accouplement de Leda avec un cygne... !

Leda_Botero.jpg
Botero

Comment une scène aussi explicite a t-elle pu être autant représentée ?

Je sais, que Zeus,pour s’unir à cette mortelle, dût se transformer en un magnifique cygne blanc.

 S'agirait-il de représenter une étreinte amoureuse, sans la montrer... ?

L'histoire de Léda est bien plus complexe... En effet, ainsi, Léda eut deux enfants ( issus de deux œufs ) l'un aurait été fécondé par Zeus, et l’autre par son mari avec lequel elle aurait eu aussi une relation la même nuit.

Léda était-elle consentante ou a-t-elle été abusée par Zeus ?

1580ca_Paolo-Veronese-Leda-and-the-Swan-Leda-et-le-cygne.jpg
1580 Paolo-Veronese  Leda-et-le-cygne

Une version signale que si Zeus se change en cygne pour approcher Léda, reine de Sparte, c’est, après que celle-ci « s’est métamorphosée en oie pour lui échapper ».

Dans la mythologie grecque, Léda est la fille d'Eurythémis et de Thestios, roi de Pleuron en Etolie. Elle est mariée au roi de Sparte, Tyndare.

Elle est aimée par Zeus, qui prend la forme d’un cygne pour la séduire. De ses amours avec le dieu, elle conçoit deux enfants, Hélène et Pollux, qui naissent d'un un œuf, alors que Clytemnestre et Castor, ( fils de Tyndare ? ), naissent d'un un autre œuf... Par la suite, elle est divinisée sous le nom de la déesse Némésis.



1511_Da-Vinci---Leda.jpg
Leonardo da Vinci  (1510)

A la renaissance, le sujet traité par Léonard de Vinci, est le sujet d'une réflexion sur la relation avec le divin. Si le buste de la femme est tourné vers le cygne, sa tête est orientée en sens contraire du cygne. De plus, le corps magnifié de Léda est dominant, dans l'image. Ainsi, l'artiste affirme la domination de la beauté physique par rapport à l’esprit divin. Ce corps humain a une réalité charnelle, alors que la pensée religieuse n'est représentée que par un animal, ou n'est que virtuelle …. On peut également dire, que la relation entre le cygne et la femme, figure la dépendance de l’esprit envers le corps. L'humanisme, affirme la place centrale de l'humain, au détriment des dieux …

L’artiste a divisé l’image en trois parts : le ciel, la rivière et la terre. Le ciel est du domaine de Dieu, cet espace est représenté en petit dimension dans l’image. Il signifie peut-être une perte du pouvoir divin. La rivière symbolise l'origine de la vie des êtres vivants. La terre appartient au monde humain...

 

Le cygne est ambivalent, il peut être le jour, solaire et mâle ; et la nuit, lunaire et femelle. S'il assure la synthèse, il peut être chargé d'un mystère sacré. Il existe un cygne noir, non pas désacralisé, mais chargé d’un symbolisme occulte et inversé.

Leda-and-the-Swan.jpg Louis-Icart--French--1888-1950----Leda-and-the-Swan.jpg
Nikolai Kalmakov 1917 Louis Icart (1888-1950),  Leda et le cygne

*****

Tile-mosaic-depicting--Leda-and-the-Swan--from-the-Sanc.jpg leda-et-le-cygne-sur-une-lampe-attique-iiie-siecle-apjc.jpg
Tile mosaic depicting ‘Leda and the Swan’ from the Sanctuary of Aphrodite, Palea Paphos, now in the Cyprus Museum, Nicosia, Cyprus. The mosaic is estimated to be 3rd century AD Léda-et-le-cygne sur une lampe attique - IIIe siecle Apjc -

A suivre ....

Commenter cet article