Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le peintre, le modèle, et ... 2/2

Publié le par Perceval

Les tableaux censés nous dévoiler ce qui se passe dans un atelier, sont assez nombreux...

Courbet l'atelier du peintre

L’Atelier du peintre (1855) de Courbet est particulier, en ce qu'il mêle chronique sociale et intimité ( ce qui semble peu réaliste …). S’y côtoient personnalités, amis et mécènes de l’artiste... La nudité du modèle, non regardée, non représentée dans le tableau, semble décalée … Pourtant, c'est bien sur ce corps nu qu'est attiré notre regard !

L'atelier du Baron Antoine Jean Gros par Auguste Antoine M

Dans l'atelier d'Auguste Massé, chacun semble à sa place, et le spectateur ne se ressent pas comme voyeur.

*****

2Atelier Gerome 2
L'atelier du peintre Gerôme

 

Pourquoi le peintre peint-il un nu ? Pourquoi le spectateur contemple t-il un nu ? La représentation du nu, sans doute, apporte la réponse.


Spectateur : est-ce que je vois, ce que voit l'artiste ? Certainement pas, d'autant que je n'ai pas (souvent) vu le modèle. Je ne vois que l'oeuvre.

 

 

 

*****

Pygmalion_and_Galatea_-de-Gerome.jpg jean_leon_gerome-Pygmalion_and_galatea.jpg
Pygmalion et Galatée ( de face) de Jean-Léon Gérôme, vers 1890 Pygmalion et Galatée, toile peinte à la fin de sa vie

 

Gerôme Pygmalion et Galatée Gerôme Pygmalion et Galatée La fin de séance (1886)
Gérôme arrive tardivement à la sculpture, à 54 ans. Il se peint en train de sculpter... fasciné par le thème de Pygmalion Gerôme -  Pygmalion et Galatée,  La fin de séance (1886)


A ce propos, est intéressant, la représentation du «  Pygmalion et Galatée », on y retrouve le tableau d'atelier. Reconnaissons, que dans « la fin de séance » le sujet - n'est plus la parfaite reproduction, - mais le mouvement sensuel, que souligne la direction du regard du peintre...

Atelier Gerome 3 Atelier Gerome 4
   

Commenter cet article