Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Congrès de Vienne et les femmes. -2-

Publié le par Perceval

congres-de-Vienne-mode.jpgPour l'instant, les cours européennes vont vivre ce Congrès dans un climat d'intrigues amoureuses. Et, les femmes vont y jouer un rôle prépondérant … Tous les acteurs du congrès, rois, empereurs, princes, hommes politiques sont accompagnés de leurs femmes et (ou) de leurs maîtresses...

"Le congrès fut bientôt métamorphosé en cour d'amour, à cela près que chaque matin, les ministres échangeaient des notes diplomatiques dont les souverains prenaient connaissance fort à la hâte, pressés qu'il étaient de voler à leurs plaisirs "... La comtesse Potocka: 

Et, Talleyrand écrit au roi Louis XVIII : "Après que j'eus quitté Metternich, il se rendit à la Redoute, car c'est au bal et dans les fêtes qu'il consume les trois quart de ses journées. "

Wiener-Ball.jpg

 

La Hofpolizei (dirigée par un nommé Hager) n'est pas inactive, tant s'en faut. Et le plus intéressé est sans nul doute l'empereur François lui-même, qui se fait apporter tous les matins les rapports de la journée précédente.

Graf_Clemens_Metternich.jpg
Graf Clemens Metternich

Cette police se fait aider par de nombreux agents occasionnels. Et l'on recrute partout... La ville est peuplée d'innombrables agents secrets qui se cachent sous l'uniforme de secrétaires ou la livrée de domestiques.

En fait, la police va trouver une étrange coopération parmi les gens des délégations elles-mêmes, chacun s'espionnant comme à plaisir: « Ferdinand Palffy fait partie de la police secrète, la comtesse Esterhazy-Roisin et Mlle Chapuis sont des espions de la vieille princesse Metternich, qui les renseigne et les inspire »

Les rapports de police du baron Hager ne sont que des notes qui relatent  intrigues, fêtes et coucheries, en particulier  les allées et venues de ces messieurs chez ces dames à toute heure du jour et de la nuit.

Commenter cet article