Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vie de Nathalie Paley - 2

Publié le par Perceval

C’est à Paris, que Nathalie connaît son futur mari, Lucien-Lelong-fragrances.jpgLucien Lelong, au cours d’une activité de l’organisme de bienfaisance dont sa mère s’occupe… . Il est déjà marié, à Anne-Marie Audoy ( 1920 ), fille de son associé.

Grand couturier et designer, il crée sa propre maison en 1921 : Les collections de 1921, 1922 et 1923 reçoivent un bon accueil de la presse et des clientes. Parmi les femmes en vue, certaines n'hésitent pas à poser pour ses toilettes dans les magazines : Simone de Caillavet, future femme d'André Maurois la Comtesse de Chabannes, la princesse Galitzine (Marina Petrovna de Russie), Georgia Graves, danseuse.

Il ouvre une boutique rue Gardères à Biarritz, et retrouve la famille Paley… Nathalie Paley2Nathalie devient mannequin chez lui. Elle devient l'image de la maison de couture Lelong et tout à coup l'ensemble de la société parisienne la veut dans ses salons… En 1927, il lance deux nouveaux parfums: J pour Jasmin et N pour Natalie, prénom de Natalie Paley, princesse Romanov, fille du grand-duc Paul de Russie qu'il épouse le 9 août 1927, soit à peine un mois après son divorce de sa première épouse. Cette union cessera en 1937.

Elle n’a que 21 ans, quand elle s’unit à cet homme d'âge moyen, riche et célèbre, qui est connu pour ses aventures homosexuelles… Il lui offre une vie sans soucis et un mariage sans intimité. Personne ne comprenait pourquoi, et pour elle c’était parfait...!

LucienLelong-NathaliePaley- mariage

 

 

 

Pendant presque une décennie, elle est l'un des personnages les plus influents dans la société parisienne. Elle pose pour tous les grands photographes, de Beaton à Horst. Son mariage, bien sûr, est une façade. Ils vivent dans des maisons différentes et mènent une vie séparée.

Nathalie Paley (1905-1981) sera le mannequin vedette des années trente, fera régulièrement la couverture de vogue, et sera la muse des grands couturiers.

 

Elle est aimée du danseur Serge Lifar, de Jean Cocteau, Antoine de Saint-Exupéry, Erich Maria Remarque... Paul Morand (qui se plaint d’être « soigné au fer rouge », Natalie lui répond :« Je t’aime, tant que je n’ai pas envie de toi.» ).

Natalie paley6

Jean Cocteau se vante dans tout Paris, d'une liaison amoureuse avec la princesse et fait courir le bruit qu'elle attend un enfant de lui..! Excédée ( au début des années 1930 ) Natalia Pavlovna Paley quitte Paris pour le midi de la France, puis se rend en Italie où elle fait la connaissance de Madina Visconti née Arrivabene et de son beau-frère Guido Visconti qui tombent amoureux de la princesse. Lors de son séjour à Milan dans la propriété des Visconti, Natalia Pavlovna rencontre le futur metteur en scène Luchino Visconti. Celui-ci tourne un film amateur plutôt ambigu : dans ce film, Madina Visconti et la princesse sont allongées dans un lit. Lucchino Visconti conseille à Natalia Pavlovna de faire du cinéma. Fuyant les avances de Madina Visconti, la jeune princesse revient à Paris où elle fait des essais cinématographiques. Remarquée par Marcel L'Herbier, elle obtint un rôle dans L'Épervier.

Elle tourne avec Marcel L’Herbier et George Cukor…

Elle est photographiée par les plus grands, Steichen, Horst, Hoyningen-Huene, Cécil Beaton... Elle fut l’amie intime de Marlène Dietrich, de Katherine Hupbern, du dramaturge anglais Noel Coward...

Natalie paley3

 

« Avant le dîner, dans son costume de ski, sous ses longues tresses brillantes, on eût dit un jeune archer fragile et victorieux… deux heurs plus tard, elle était, avec quelque charmante robe, noire ou blanche, comme la forme incertaine d’un long vase étiré dont la précieuse matière est encore en fusion et qui, dans un court instant, va naître pout toujours. » (Henri Bernstein, Vogue Paris août 1930).natalie paley7

 

« Ma bien aimée, je n’ai pas usé de ce mot depuis longtemps. Je me réjouis de ta douceur comme d’un cadeau de Noël. Tu sais, hier soir, je me suis senti comme l’ouvrier d’un faubourg de suie et de tôle et qui se découvre allongé dans une prairie le long d’un ruisseau aux cailloux blancs.

Alors vite il ferme les yeux pour enfermer en soi le paysage miraculeux.

Mon ruisseau frais aux cailloux blancs, mon eau courante, ma bien aimée… »

                Lettre de Antoine de Saint-Exupéry à Natalie Paley. 1942

Commenter cet article

Anis 17/05/2012 11:08

Les photos sont vraiment très belles.

Perceval 20/05/2012 07:35



Et, Elle est belle ...!