Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plage jusqu'au XIXème s.

Publié le par Perceval

vernet_tempete_detail.jpg Joseph-Vernet--Scene-de-tempete-et-de-naufrage.jpg
Joseph Vernet: Tempête ( détail ) Joseph Vernet - Scène de tempête et de naufrage

 

Port-de-mer-au-soleil-couchant---Le-Lorrain---1639.jpg

Port de mer au soleil couchant - Le Lorrain - 1639

La plage, est ignorée et mal aimé avant 1750... Au Jardin d'Eden, il n'y avait pas de plages ...! La mer était une horrible chose qui faisait peur. La navigation n'était pas une partie de plaisir et la pestilence régnait sur ces littoraux insalubres. Le rivage n'était donc pas fréquentable et les aristocrates préféraient la campagne.

femme_sur_la_plage_de_r__gen.jpgCaspar David Friedrich. Femme sur la plage à Rügen.

 Le bord de mer fut d'abord inventé pour soigner les hommes de la mélancolie et des maux de la ville. En 1621 Robert Burton a publié son "Histoire de la mélancolie" ; de distraction immorale, le bain de mer ou de rivière devient une pratique autorisée et conseillée pour lutter contre le spleen, contre la pollution de Londres, contre les méfaits de la civilisation urbaine. Le curiste du bord de mer va guérir du trop grand exercice de la pensée.

Le plaisir esthétique succède à l'exigence de santé. On joue de l'oxymore avec les falaises sublimes du noir gothique de la mer ! On fait frémir le public des Salons avec des peintures de tempête et d'orage...

Bateaux-de-peche-par-Eugene-ISABEY.jpg

Bateaux de pêche par Eugène ISABEY

Le monde de la côte envahit les lettres, le dessin et la peinture. Le mythe du naufrageur s'accorde bien à la vogue du roman noir et au portrait des classes dangereuses de la première moitié du XIXè siècle. Les pilleurs d'épaves et les combats navals se retrouvent dans les compositions de Turner quand Eugène Ysabey peint les falaises et les grèves, les pêcheurs à pied sur l'estran à marée basse.

Sources: Alain CORBIN: Le territoire du vide L'Occident et le désir de rivage (1750-1840)

*****

Les impressionnistes innovent et choquent au début par leur "naturalisme". Ils intègrent la femme en habits de bain dans leurs peintures. Les trois grands artistes qui se prêtent à ce jeu-là sont Boudin, Monet et Manet. La femme moderne est une femme qui prend des bains de mer et Boudin en premier montre ces baigneuses avec une simplicité moderne qui déconcerta à l’époque.

Eugene-Boudin--Plage-aux-environs-de-Trouville.jpg Edouard-Manet-Sur-la-plage-18733.png
Eugène Boudin (1824-1898), Plage aux environs de Trouville, 1864 Pendant l'été 1873, Edouard Manet passe trois semaines avec sa famille dans la petite ville côtière de Berck-sur-Mer. Il peint ici sa femme Suzanne, absorbée dans sa lecture, et son frère Eugène, l'époux de Berthe Morisot

*****

Eugene-Boudin--Plage-a-Trouville---1864.jpgEugène Boudin, Plage à Trouville - 1864

 

 


Commenter cet article