Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Femme sur le chemin d'éveil de Perceval

Publié le par Perceval

Je commence "fort" cette année 2014... Disons, que je révise mes fondamentaux ... 

le-saint-graal.jpg

 

 

Le chevalier part délivrer « La belle »... C'est le début d'une quête, la mise en mouvement du masculin de l'être, qui « entend » -(1) - l'appel du Féminin.

Il doit d'abord traverser la forêt inextricable de son histoire personnelle, en restant connecté à l'objet de sa quête : la coupe, le joyau pur, inaltérable qui recèle la réponse au « qui suis-je ».

Il faudra affronter des terres inexplorées d'un royaume intérieur. C'est en réponse au désir du héros, que la femme-fée, va l'attirer vers le Centre... Le mythe ou le conte reprend en mots, cet appel désirant du féminin enfoui. La femme est l'initiatrice.

(1) en fait, il conscientise par le mental, c'est ce que je suis en train de faire !

*****

image045.jpgLa femme - partenaire semblable à lui– va assumer et représenter un aspect de l'' âme parfaite '… Ainsi, sa noblesse, faite de beauté et de vertu, est pour l'homme comme une révélation de sa propre essence infinie, donc de ce qu'il "veut être". Il veut l'être parce qu'il "l'est", comme « Elle » l'est.

Ce vis à vis féminin ( ou masculin – à l'inverse -...) permet de symboliser et comprendre par l'imagination l'idéal d'unité que le couple peut représenter dans le conte. Le roi, ou le royaume prospère, sera – lui - le signe d'une maîtrise et d'une bonne gouvernance de ses émotions, de sa volonté et de son intelligence.

C'est ainsi que, sur le chemin de Perceval, quelques femmes ( moins que pour d'autres … ! ), l'accompagnent, au cours de sa quête ...

*****

la-dame-a-la-licorne-la-tente-le-desirL'homme, comme Perceval, n’est pas toujours capable de reconnaître l'anima ( cette image du féminin, ou du désir qu'il a du féminin) : il la rudoie avec la Demoiselle du pavillon.


Blanchefleur : Peut-être plus femme « réelle », qu'Anima... Après avoir quitté sa mère pour s’engager dans le monde, et après avoir été fait chevalier, il est naturel qu’il rencontre la femme réelle. Cependant, elle symbolise l'union des principes, l'ouverture ( réelle, intentionnée et attentive) à l'autre... Elle est l'Absolu féminin, et le double de Perceval. 

Nièce de Gorneman de Gordant. Elle est la maîtresse du château de Beaurepaire que Perceval libère du siège que lui imposait Anguingueron. Elle devient l’amie de Perceval. Elle est l'objet de sa longue contemplation d'une goutte de sang dans la neige...

Edwin-Austin-Abbey-The-Quest-of-the-Holy-Grail.JPG

 

La porteuse du Graal : Elle est véritablement l'anima, la médiatrice vers des contenus inconscients. Elle propose un effort supérieur d'attention ( l'homme ne vit pas que de pain ...) … A la clef, une énigme à déchiffrer ...


La Demoiselle en pleurs devant son ami, décapité par l’Orgueilleux de la lande. Elle représente, la parcelle divine qui se lamente de ce que l'harmonie mystique n'a pu être réalisée. C'est elle qui révèle à Perceval, son nom.  



Commenter cet article

Anis 08/01/2014 23:04

Très bonne année 2014 donc sur le chemin de cette quête infinie ou cette quête de l'infinie?

Perceval 09/01/2014 17:43



Merci, et tous mes voeux à vous, et Litterama...


Michel Cazenave, montre comment " 'la structure féminine' ouvre à la présence du divin et au sentiment d'infinité. ..". Donc, oui, pour l'homme cette quête de l'infinie ( c'est bien, au féminin
...! :-) ) est une quête infinie ...


Merci ...