Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La création de la femme et de l'homme. 2/3

Publié le par Perceval

Dans la mythologie égyptienne :

Mythologies africaines.
Mamiwata, mère des eaux

Dans la mythologie égyptienne, l'homme ne se fait qu'une fois l'univers mis en place et les dieux venus à l'existence. Sa création semble presque secondaire comparée aux œuvres majeures que sont la formation de l'Univers et la naissance des dieux. La création de l'homme est, en général, un acte accompli délibérément par les dieux et souvent décrit comme une activité humaine familière. Comme bien des divinités africaines qui façonnent les premiers hommes avec de la glaise, tout comme les potiers.
Cependant, un des récits de la création de l’Homme est qu’elle résulte des larmes de l’œil du démiurge Atoum. Et Chou ( le dieu de l'air ) a insufflé la vie.

Dans la mythologie chinoise :
La Déesse Nüwa vint se promener sur la Terre. Admirant la création du dieu Pangu : l'éclat du Soleil, de la Lune et des étoiles, arpentant les majestueuses montagnes et les luxuriantes vallées où poussait une abondante végétation et vivaient toutes sortes d'animaux, Nüwa en fut toute réjouie. Néanmoins, elle sentit qu'il y manquait quelque chose. Il fallait sur la Terre un être vivant intelligent, capable de travailler, de dominer et de présider aux destinées de la nature. Sinon, quelque splendide que se montre la grande nature et quelque nombreux que soient les êtres vivants, la Terre resterait toujours morne et solitaire.

Poussée par son imagination, Nüwa s'accroupit et se mit à pétrir de la glaise et à modeler des figurines sur son propre modèle.

Nuwa

Au bout d'un moment, des petits êtres vifs et intelligents, capables de marcher et de parler, sortirent les uns après les autres de sa main. Fière de sa création, elle rassembla encore plus de boue et continua son jeu. Elle se trouva bientôt entourée d'une foule des deux sexes qui dansait et l'acclamait joyeusement. Elle en éprouva un bonheur immense.
Afin de perpétuer l'humanité, Nüwa apprit aux hommes l'amour et le mariage, et les rendit procréateurs.

« ...rien d'humain ne peuple la Terre. Les Empereurs du ciel se succèdent et Nüwa vient à régner. C'est un être d'une grande beauté et dont toutes les vertus sont celles d'un sage.

Son corps est de serpent et sa tête a les traits des humains qu'elle veut faire naître sur la Terre.
Ce beau serpent vient ramper sur la Terre. Nüwa respire les émanations du sol et constate qu'elles ont le parfum de la vie. »

à suivre ....

Commenter cet article