Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La brune et passionnée Flora ...

Publié le par Perceval

Elle est la petite fille de Pio Tristán, ancien vice-roi du Pérou…

 Elle a traversé seule le Pérou en pleine révolution …  Elle a enquêté dans les maisons closes à Londres. flora-tristan.jpgElle est devenue une figure des salons parisiens. Elle s'est introduite dans la Chambre des Lords déguisée en homme. Elle a été surveillée par les polices politiques. Elle a vécu les dernières années de sa vie avec une balle logée près du coeur, victime de son mari jaloux...

Elle est la grand-mère de Paul Gauguin …


Qui est-elle ?


brune-nicole-avril.jpg« Je l’imagine. Brune comme une héroïne romantique. Ardente et intense. Flora Tristan. Sa rencontre a marqué ma vie. Son histoire dans l’Histoire est un roman.

Née à Paris en 1803, de mère française et de père péruvien, elle s’embarque – seule femme à bord, quatre mois en mer et le cap Horn en prime – pour faire valoir ses droits auprès de sa riche famille paternelle qui l’a abandonnée. Au Pérou, elle découvre la passion, la violence et l’esclavage. Autodidacte, elle écrit à son retour Pérégrinations d’une paria. Jaloux de son succès, son mari lui tire une balle dans le dos, qui restera fichée à deux doigts de son cœur. » Nicole Avril

 

Beaucoup d’éléments biographiques, et l’époque, rapprochent George Sand ( 1804-1876) de Flora Tristan ( 1803-1844).george-sand-02.jpg

Par exemple : Flora, née le 7 avril 1803, a 4 ans à la mort de son père. Aurore, née le 1er juillet 1804 a le même âge quand en 1808 son père se tue en tombant de cheval. Etc … etc...  

leroux-pierre.jpgLe socialiste saint-simonien Pierre Leroux constitue un trait d'union entre les deux femmes. Cependant la "Bonne Dame de Nohant" n'apprécie guère "La Paria" : tout en lui reconnaissant du courage et des convictions, elle la juge trop vaniteuse, impérieuse et coléreuse...


Pierre Leroux fut, entre autres choses, imprimeur à Boussac ( ce n'est pas loin de chez moi ... Limoges..) dans la Creuse, petite ville dont il fut élu maire en 1848 au lendemain de la Révolution de 1848 ...Caricature-Leroux.jpg


Pierre Leroux ( né en 1797 ), introduit en France le mot " socialisme " comme antithèse de l’individualisme.  Il fonde « le Globe », qui devient le journal des jeunes opposants au régime de la Restauration. Après la révolution de 1830, il se rallie au saint-simonisme dont il se sépare en novembre 1831. Pierre Leroux rencontre George Sand en 1835 et une profonde amitié nait de leur admiration mutuelle, le philosophe trouve auprès de l’écrivain une aide matérielle importante. Spiridion est dédié au philosophe dont l’influence est particulièrement nette dans les romans " socialistes " du début des années 1840. En 1843, Pierre Leroux obtient un brevet d’imprimeur et, l’année suivante, il s’installe à Boussac, toute petite sous-préfecture de la Creuse, à quelques lieues de Nohant.

Commenter cet article

devis de mutuelle gratuit 05/11/2012 18:06

je ne savais pas qu'il y avait eu une amitié mutuelle entre georges sand et pierre leroux!

Emilie

Perceval 06/11/2012 09:13



Je vous l' " assure " ...!



Joëlle 22/07/2012 15:09

Je rentre de voyage au Pérou. Quelle intéressante et agréable de surprise de trouver vos articles sur Flora Tristan! J'ai vu à Arequipa la demeure de sa famille et suis plongée ds son livre
Pérégrinations d'une paria :)) 1000 merci d'avoir donné suite à ma suggestion!

Perceval 22/07/2012 15:50



J'ai compris qu'elle s'est sentie une "paria", à partir du moment où elle n'a pu faire reconnaitre son origine... et qui aurait pu lui donner l'occasion d'être la femme influente qu'elle rêvait
d'être ..


En tout cas... Vous avez du faire un beau voyage ...!