Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La baronne Raymonde de Laroche décide de voler...

Publié le par Perceval

de_laroche_2_1909.jpg
Baronne de La Roche en 1909

Elise Deroche, voit le jour à Paris, le 22 août 1886. Jolie, elle rêve de devenir actrice; aussi, elle change son nom en celui de baronne Raymonde de Laroche, qu'elle estime plus brillant pour le théatre.

Pour se faire connaitre, et sportive dans l'âme, elle se prend au jeu des conseils du constructeur Charles Voisin, et guidée par lui, décide d'apprendre à voler.

 En effet, Nous sommes en 1909, et les « hommes-oiseaux » sont les idoles des foules. Que sera-ce donc de la première aviatrice ? C'est dans cette atmosphère d'exceptionnelle euphorie que Raymonde de Laroche entreprend au camp de Châlons son apprentissage sur biplan Voisin. Le 22 octobre, elle est « lâchée » seule à bord - et le 8 mars 1910, elle obtient le brevet de l'Aéro-Club de France sous le n° 36.

*****

Therese-Peltier2.jpg
Thérèse Peltier, sculptrice de talent, est devenue la première femme à voler en tant que passager dans un avion plus lourd que l'air. Le 8 Juillet 1908, elle a effectué un vol de 200 mètres (656 pieds) avec Leon Delagrance à Milan, en Italie. Elle a ensuite effectué des vols en solo dans un biplan Voisin, mais n'a pas poursuivi une carrière de pilote

La première femme ayant quitté le sol à bord d'un plus lourd que l'air, puis volé seule à son bord est une élève de Léon Delagrange, Mme Thérèse Peltier. Mais le mérite d'avoir persévéré jusqu'au brevet, et au-delà, revient à Mme de Laroche.

      *****

Par son enthousiasme, sa déterminantion paisible, la baronne Raymonde de Laroche (1886-1919) séduit tous les passionnés d'aviation, à ceux qui ironisent sur ses capacités, elle répond: "le vol est très approprié pour les femmes, car il dépend moins de la force physique, et plus de coordination mentale."

raymonde-de-laroche-2.jpg

A Tours, le 5 mai 1910, elle est le seul pilote qui vole malgré le temps terrible. Quelques jours plus tard à Saint-Pétersbourg, elle se qualifie quatrième et le tsar Nicolas II est impressionné: elle reçoit une médaille de l'Ordre Santa Ana et le titre de baronne accordée par le tsar lui-même. 

baronne-laroche-musee-air-espace.jpg Raymonde_de_LaRoche_Head.jpg
   


Plus tard, elle participe à la Grande Semaine d'Aviation de Champagne, à Reims. L'avion s'écrase, suite à de fortes turbulences. L'accident lui occasionne dix-huit fractures et la contraint au repos pendant plusieurs mois.

Elle vole à nouveau à Juvisy, le 11 Février 1912 et elle remporte la "Coupe Femina" en 1913 à Mourmelon et obtient le record féminin du plus long vol en circuit fermé en franchissant 323 kilomètres.

Après l‘Armistice, elle reprend ses vols en Caudron G.3 et atteint 4800 m : Raymonde de Laroche détient alors le titre de "La femme la plus haute du monde", le 12 juin 1919.

Le 18 Juillet 1919, elle est tuée lors d'un vol d'entraînement dans lequel elle n'est que passagère. Le pilote du Caudron G-3 percute le sol en voulant faire un looping.


Commenter cet article