Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'histoire - la vraie - de Mélusine...

Publié le par Perceval

Comment raconter l’histoire de Mélusine ? Si j’en avais le don ( 1 ) , je dirai les mots ci-dessous…l-histoire-de-melusine-imprimee.jpg

( 1 ) Je vais travailler cette disposition dès cette semaine à l’île de Vassivière, puisque je suivrai le stage de Pierre Delye ; et ceci au cours du Festival du Conte : «  Paroles de Conteurs » …

 ***

 

Aimeri, Le Comte de Poitiers avait un beau et preux neveu, Raymondin, qu'il chérissait entre tous.

Un soir, en forêt de Coulombiers, après une longue journée de chasse, le Comte et son neveu se lancent à la poursuite d'un sanglier. Leur course les emmène loin, très loin de leur suite, jusqu'aux alentours d’une immense forêt, près de nulle part. Raymondin avait blessé un vieux mâle qu'il s'acharnait à poursuivre, malgré les supplications de son oncle. Surpris par la nuit, ils se posent, quand… un craquement se fait entendre dans les fourrés, et le sanglier blessé bondit. Le comte prend un épieu et touche la bête, Raymondin tente de l’achever de son épée. Mais la lame glisse sur le dos de l'animal et perce de part en part la poitrine de son oncle…

Rencontre-Raymondin-et-Melusine.jpgFou de douleur, il part au galop, se laissant conduire par son cheval…. Le jouvenceau n’a plus qu’à s'en retourner, et avouer sa faute…

Droit devant lui, il ne fait rien pour éviter les branchages qui viennent lui déchirer le visage.

Il a mal, la douleur le déchire car la fatalité a fait de lui un meurtrier.

Il galope pour oublier.
Si seulement il pouvait oublier !
Il galope sur sa monture hors d’haleine qui l’accompagne au bout de la folie...

 

À minuit, il arrive près d'une source que l'on appelle la « Fontaine de la grande soif ». Trois jolies dames se baignent dans la fontaine et s'y divertissent sous les rayons de la lune. Raymondin passe sans les voir... La plus belle des trois saisit alors la bride du cheval et l'arrête en lui demandant les raisons de son incorrection… Il semble absent.. Puis, elle surprend Raymondin, lui révélant qu'elle connait son nom, ainsi que le crime dont il s’accuse…raimondin-rencontre-la-fee-Melusine.-La-fontaine-de-Sed.jpg

Alors, Raymondin pose pied à terre... Il s’approche de la fée, comme hypnotisé.
- Je t’attendais, lui dit-elle. Il n’y a pas de mots qui puissent te consoler, pas d’actes qui puissent revenir contre le temps passé. C’est le destin, nous devons y faire face car c’est le lot de toute créature qui pense et qui respire au monde.
 
Et Raymondin, en un clin d’œil, des profondeurs de la folie, des abîmes du désespoir, là où l’obscurité est si opaque que l’on s’y prend les pieds et que l’on tombe encore plus bas, et que l’on se relève pour tomber encore, et bien Raymondin est illuminé... par la beauté , et par l’amour.
- Il faisait froid, dit-il. Mais cette étrange chaleur tout d’un coup... C’est vous ?
- Mais non, c’est toi !

Mélusine est fée, et je vous conterai son histoire d’avant, si vous le souhaitez…


 - Je m’appelle Mélusine. Je vais te sauver et t’accompagner . Si tu le souhaites et si tu t’engages :

- A me prendre pour épouse…

Et si tu t’engages encore : - que jamais que tu ne chercheras à me voir le samedi ; et me protègera.

A cette seule condition nous serons heureux. Et si le serment était brisé, nous serons à jamais séparés…

Raymondin fait les serments attendus.

Elle lui promet de faire de lui un grand seigneur.

 

Le-dragon-volant-Melusine-_-le-chateau-de-Lusignan-_-Les-.jpgDe retour à la cour, Raymondin, est tout à son bonheur, et tout triste à la fois. Suivant les conseils de Mélusine, Il se tire d'affaire en accusant le sanglier de la mort du Comte. Puis, au cours de la cérémonie d'hommage au nouveau Comte de Poitou, il demande une terre autour de la « fontaine de la grande soif ». Ridicule, disent les Barons, il y manque le château.

Raymondin épouse la dame mystérieuse. Il ne sait rien d’elle, sinon son nom : Mélusine. Il n’y a pas aux alentours : femme plus belle, et presque tous sont charmés par son rire qui soulage les peines les plus lourdes à porter.

L’amour qu’elle partage avec Raymondin est sans faille, limpide comme l’eau de la fontaine de Sé ( c’est le nom actuel de la fontaine de la grande soif ). Elle lui donne dix fils ! Dix enfants bien étranges... Bizarres comme on dit... Mais, ceci est une autre histoire …

Grâce à ses immenses richesses et pouvoirs, elle bâtit pour lui, près de la fontaine, où il l'avait vue pour la première fois, le château de Lusignan. Raymondin peut devenir seigneur de Lusignan, près de Poitiers…Et pour que son mari devienne le plus puissant Seigneur du pays, elle se plaît, certaines nuits, à parsemer les collines alentours de puissantes forteresses.

 

Mais, tant de fortune suscite bien des commentaires et bien des convoitises. D'où vient la féerique beauté de Mélusine? D'où vient que les dix enfants de Mélusine et Raymondin, leurs dix garçons, aient tous une infirmité. Pourquoi Mélusine s'enferme-t-elle tous les samedis ?

Or, un peu avant le déjeuner, ce samedi même, on vient lui dire que son frère, le comte de Forez, est arrivé pour lui rendre visite. Il organise un accueil merveilleux pour son frère. Puis il part à sa rencontre et lui souhaite gaiement la bienvenue. Ils vont à la messe, puis entrent dans la salle principale du château où ils se mettent à table. Son frère ne peut s'empêcher de lui demander où est sa femme…Book_of_Melusine.jpg

Il ajoute que le bruit court partout que sa femme se cache tous les samedis pour mal faire avec un autre homme, et sans doute même avec le diable … ce qui expliquerait bien des choses … !.

Raymondin est noble et fier, alors au tout début, il refuse d’écouter les paroles de son frère. Manquer à sa promesse, trahir la confiance, il n’en est pas question une seule seconde...

Mais deux secondes...
Le venin, distillé, purifié, corrosif, coule...
 
On jase en ville...
Tes enfants...
Ta femme... avec le diable

Raymondin est noble et fier, et il finit par douter. Sa confiance s’effrite. Un samedi, rongé jusqu’en son cœur crépitant, il se rend à l'endroit où il sait que Mélusine se cache tous les samedis. Là, il trouve une solide porte de fer, très épaisse. Jamais auparavant il n'avait osé avancer jusque-là. Il se précipite et  regarde par la serrure, en s'aidant d'une dague grâce à laquelle il agrandit le trou.

melusine-3.gif

Il regarde alors à l’intérieur et voit Mélusine dans un grand bassin de marbre, avec des escaliers qui descendent jusqu'au fond. C'est un bassin rond de quinze mètres de tour environ avec des allées tout autour. Et Mélusine se baigne là. Raymondin la voit dans le bassin. Elle peigne ses longs cheveux, nue de la tête jusqu’au nombril. Dans l’eau, trempe une gigantesque queue de serpent qui claque de temps à autres et projette des éclaboussures jusqu'à la voûte de la chambre.

melusine-St-Pierre-de-Bessuejouls.jpgIl ne dit rien et tente de garder le secret de sa trahison. Mais un jour, que son fils Geoffroy est accusé d'avoir détruit une abbaye et d'y avoir blessé son frère Fromont par accident, Raymondin s'emporte en jetant la responsabilité du comportement étrange de son fils sur Mélusine. Il la traite en public de « Très fausse serpente... ».

- Trahison ! hurle Mélusine. Nous sommes, mon amour, tous deux damnés ! Toi parce que tu me perds à tout jamais et moi, malgré mon amour, je retourne au monde des esprits errants et sans abris !

Mélusine se jette alors par une fenêtre aussi légèrement que si elle avait eu des ailes en poussant un cri de désespoir…

On prétend qu’elle n’abandonna pas ses enfants pour autant, et qu’elle revint régulièrement la nuit s’occuper d’eux, jusqu'à ce qu’ils fussent en âge de se passer d’elle. melusina1.jpgLa fée serpent se montre et se lamente à chaque fois que les biens des Lusignan changent de propriétaires ou qu'un membre de cette maison va mourir.


Plus jamais son mari ne la revit sous forme humaine. Repentant et désespéré Raymondin se fit ermite.


Mélusine, la fée rieuse, la fée bâtisseuse.
Mélusine la fée amoureuse.
est devenue :

Âme damnée, âme perdue, âme en peine...


Plus je dirai et plus je mentirai.
Un mot dit à l’oreille est parfois entendu de loin
On gagne toujours à taire ce qu’on n’est pas obligé de dire
Méfiez-vous des histoires...

Commenter cet article