Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeanne Hébuterne et Modigliani -2-

Publié le par Perceval

jeanne-hebuterne-03.jpg

 

Jeanne Hébuterne est une artiste. Elle veut faire du dessin et de la peinture. Modigliani est admiratif des dons de Jeanne, son art est complémentaire du sien... L'art de Jeanne est d'une rare intensité émotive, il est plein aussi de ses pulsions suicidaires.... Elle représente pour Amedeo un amour exclusif...

 

 

*****

portrait-de-modigliani--jeanne-hebuterne.jpg Jeanne-Hebuterne-Autoportrait.jpg
Jeanne Hébuterne, portrait de Modigliani Jeanne Hébuterne Autoportrait


Alors qu'elle ne manque de rien, très entourée et aimée de ses parents et de son frère André, Jeanne semble attirée par le dénuement, par la destruction de l'être. Il est probable que Jeanne commence à peindre en 1914, soit deux ans avant sa rencontre avec Modigliani ( décembre 1916 ), elle a dix-huit ans.

Lui, est un artiste maudit, drogué, alcoolique, sans le sous, vivant dans le Montparnasse des artistes. Elle, est une jeune fille timide, originaire de la petite bourgeoisie, habitant le Ve arrondissement. Il est juif, elle est catholique. Elle a peine 18 ans, il a dépassé les 30 ans....

Jeanne, qui étudie à l’Académie Colarossie, rencontre Amadeo en mars 1917 à la Rotonde (une brasserie parisienne très prisée par les artistes de l’époque), et c’est le coup de foudre. C’est contre l’avis de ses parents qu’elle part vivre avec le peintre dans un atelier à Montparnasse.

Amedeo_Modigliani-jeanne-aux-epaules-nues-1919.jpg Jeanne-hebuterne-at-Amedeo-modigliani-atelier-in-montparnas.jpg

Une Jeanne resplendissante, d'une beauté éblouissante qui révèle la passion de Modigliani pour elle.

Amedeo Modigliani:  Jeanne aux épaules nues 1919

Jeanne Hebuterne dans l'atelier d'Amedeo Modigliani à Montparnasse Paris-1919

«  Le miracle de ses yeux, dont la couleur (…) doit varier entre le ciel et la mer » ( S. Fumet ). En 1914, Jeannette est une toute jeune fille aux longues tresses, toujours seule et « d'une singularité lumineuse », captivant son entourage... «  C'était vraiment « la fille à la lèvre d'orange » que Rimbaud a vue «  à la lisière de la forêt ». S Fumet

La liaison entre les deux artistes, tout en étant causée par un amour réciproque, vraiment plus fort que la mort, n'en a pas moins constitué un ' enlèvement '. Jeanne n'est pas encore majeure et elle est enceinte...

 Amadeo_Modigliani_La-reveuse-1917.jpg

La première exposition de Modigliani, organisée par Zborowski, en décembre 1917, suscite un scandale. La police est intervenue, et menace de saisir les œuvres, si elles ne sont pas retirées...

-modigliani_et_jeanne_hebuterne--_---_----_.jpg jeanne_-_--_2.jpg
Jeanne Hébuterne Jeanne Hébuterne

Le trait de Jeanne Hébuterne est sûr, précis et inspiré. Une précision quasi topographique … les deux artistes se servent parfois des mêmes modèles. Apparaît chez Jeanne un monde extérieur absent de l’œuvre de Modigliani.

 

Inquiets, comme tous le parisiens, Jeanne et Amedeo décident (mai 1918) de quitter Paris et de fuir la guerre qui approche. Jeanne accouche d'une fille à Nice en novembre 1918.

   Modigliani devient un refuge pour Jeanne. Pourquoi Modigliani enlaidit-il Jeanne dans les portarits de cette période ?

Modigliani---Jeanne-Hebuterne-devant-une-porte---1919.jpg modigliani-Jeanne-Hebuterne-2.jpg
   

Fumet parle du caractère taciturne de Jeanne «  un silence qui finit par exaspérer Modigliani parce qu'il a toujours l'air d'une approbation. Elle semblait soumise. Modigliani cherchait une réaction. Il faisait tout pour qu'elle sorte de ses gonds ; Mais elle ne semblait réagir à rien. Modigliani savait tout ce que son attitude avait d'insupportable. Portant, elle ne réagissait pas. »

Jeanne intériorise toutes ses pensées et se mure dans le silence.

Jeanne réalise à cette époque ( juil 1919- janv 1920) ses plus belles œuvres... et Modigliani atteint une maîtrise inégalée.

jeanne_-_--_1.jpg jeanne_-_--_4.jpg
Jeanne Hébuterne Jeanne Hébuterne


De la souffrance inconsolée au silence éternel...

 

Modigliani est mort à Paris le 24 janvier 1920 d'une méningite aggravés par des pénuries extrêmes, le surmenage et l'utilisation excessive de l'alcool et des stupéfiants.

Le 27 janvier: Modigliani est enterré « comme un prince » au cimetière du Père-Lachaise entouré de nombreux amis. Alors que Jeanne est enterrée au cimetière de Bagneux. Quelques années plus tard, elle sera inhumée à ses côtés.

12_modi_jeanne_parkpaulus.jpg
jeanne-hebuterne-04.jpg
Peintures de Jeanne Hébuterne  


 

Commenter cet article

Anis 27/04/2013 16:04

Je n'ai vu qu'un tableau d'elle une fois à la Pinacothèque, aux côtés de ceux de Modigliani.