Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hitchcock et les femmes -1-

Publié le par Perceval

Hitchcock.jpg

Hitchcock (1899-1980), (itch cock) s'est marié vierge, et vit jusqu'à sa mort un mariage parfois houleux qui reposait surtout sur une grande complicité professionnelle... Parallèlement, il fait tourner les plus belles femmes, il les choisit : blondes sévères et hautaines pour incarner l'idéal suprême de cet homme : petit obèse, brun et chauve. Hitchcock les dirigeait, les commandait, les manipulait, les épiait, les « déshabillait » avec sa caméra, et les harcelait parfois, hors caméra, et le plus souvent n'a pu les étreindre … Cette névrose, Hitchcock, a su la transformer en art et en cinéma pour notre plus grand bonheur...

Vertigo-Kim-Novak-1958.jpg Alfred-Hitchcock--Sean-Connery-and-Tippi-Hedren-on-the-set-.jpg
Hitchcock sur le tournage de Vertigo avec Kim Novak  en 1958 Alfred Hitchcock, Sean Connery et Tippi Hedren sur le tournage de Marnie


Vertigo-avec.jpg
Vertigo 1958, ce film réunit Kim Novak et James Stewart

Vertigo ( Sueurs froides 1958) est l'un des plus beaux symptôme de la maladie d'Hitchcock : l'homme, éperdument amoureux, est obsédé par une femme au point de vouloir la faire revenir de l'au-delà...

Dans Psychose, Hitchcock fouille un peu plus les méandres de son inconscient et de celui du public.

Janet Leigh aguiche les hommes dès sa première apparition dans le film – en soutien gorge – Et soumet le spectateur mâle a devoir endurer une fonction cathartique de violeur potentiel, tout en fichant la trouille aux spectatrices, etc ..etc .. Tout a déjà été écrit sur ce film ..

Janet-Leigh-Psychose.jpg
Janet Leigh dans Psychose 1960

 

 

Tippi Hedren, fut peut-être la seule actrice à qui Hitchcock dévoila ses sentiments... Et Les Oiseaux fut fabriqué pour la malmener, l'éprouver et la pousser à bout … ensuite dans Marnie, Tippi jouera l'histoire d'une femme frigide qui se refuse obstinément aux hommes... !

 

 

La plupart des personnages féminins présentés dans les films d'Hitchcock ne sont pas ce qu'ils sont en apparence :

- Grace Kelly, présentée comme bourgeoise de la haute société dans La Main Au Collet est finalement présentée comme une voleuse.

 

*****

Alfred_Hitchcock-s_Marnie_Trailer_-_Tippi_Hedren_-3-.png la-main-au-Collet-Hitchcock-2.jpg
Marnie 1964, avec Tippi Hedren, Sean Connery La main au Collet 1955 avec  Avec Gary Grant, Grace Kelly.

 

 

- Tippi Hedren dans Les Oiseaux , se fait constamment passer pour quelqu'un d'autre :

- Marnie:

  • Hedren--Tippi--Marnie-_03.jpg- Nous venons d'être cambriolés. Environ 10 000 dollars.
    - Oui, c'est ce que j'ai entendu. Et par une belle jeune fille, sans références.

  • - Vous vous souvenez d'elle. Je vous l'avais montrée la dernière fois que vous êtes venu ici.
    Vous aviez même fait la remarque que j'avais amélioré l'aspect de la boite.

  • - Ah celle-là ! La brune aux jolies jambes ?

  • - Sale petite garce... Je lui aurais donné le bon dieu sans confession.

 

Laura Mulvey pense que les hommes ( voyeurs...) , dans le cinéma Hitchcock sont plus actifs parce qu'ils accompagnent la narration de leur regard, au travers de plans subjectifs; alors que les femmes ( voyeurisées …) sont contraintes d'être passives, disposées sous forme d'icône pour être regardées tout au long du récit (1)

fenetre-sur-cour--detail-1.jpg

Ce pourrait être, pour une femme, ambigu, de vivre comme spectatrice dans le regard masculin : ainsi dans Vertigo, lorsque le spectateur voit Madeleine pour la première fois, c'est au travers des yeux du personnage de James Stewart, Scottie. ?

Cependant, même si les femmes dans les films d'Hitchcock semblent être maltraitées, ce n'est pas toujours le cas : ainsi dans The Lady Vanishes (Une femme disparaît 1938) … ou même dans Les Oiseaux, où les femmes dégagent une forte volonté...


(1): Je vous invite à lire le document majeur : "Plaisir visuel et cinéma narratif " de Laura Mulvey, référence pour une lecture féministe du cinéma, en particulier celui d'Hitchcock : c'est ICI...

 

Commenter cet article