Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fait divers à la présidence...

Publié le par Perceval

Le 16 février 1899 après un conseil des ministres orageux... Le président de la république, Félix Faure, reçoit, au sujet de l'affaire Dreyfus, le capitaine du Prince Albert de Monaco et le cardinal Richard. Le Président, 58 ans, encore bel homme, est pressé d’écourter les entretiens....Felix-Faure-mort.jpg

Marguerite attend au salon bleu. Sitôt les fâcheux dans la cour, un grand verre d’aphrodisiaque à base de quinquina et, hop !

Des cris traversent les portes capitonnées. La dame mérite bien sa réputation. Oui mais le silence se fait et incongru, il persiste. Le chef de cabinet, s'inquiète et ose ouvrir la porte. Il tombe sur le président couché au sol, en flanelle, les mains crispées dans la chevelure de sa maîtresse nue. La dame y laisse quelques mèches et un corset que le chef de cabinet, selon la légende, conservera en souvenir. Exit la dame.
On réveille Madame Faure qui dort tout près. C’est l’heure des phrases célèbres.

 « Le président a-t-il toujours sa connaissance ? »

Non elle est sortie par la petite porte .


 La petite Marguerite vient au monde à Beaucourt en 1869 sur le territoire de Belfort. Elle appartient à une riche et puissante famille protestante dont la fortune vient des activités industrielles, notamment la fabrication de pompes renommées.

Me-Steinheil-diff-epoques.jpg Melle-Steinheil.jpg


Elle courre les bals de garnisons.... Dire qu’elle est belle est bien peu, elle est éblouissante, raffinée, irrésistible. Elle a étudié le violon et le piano, elle monte à cheval. Ses parents refusent un lieutenant... A l'occasion d'un séjour à Bayonne, on trouve à la belle, le neveu du peintre officiel de la IIIè, le Pape du Pompier, Meyssonier. Elle regimbe un peu mais en juillet 1890, Marguerite devient Marguerite Steinheil. . Elle a vingt ans, il en a quarante.

Elle devient, ensuite, une figure importante de la vie parisienne. Son salon est fréquenté par la bonne société : Gounod, Lesseps, Massenet, Coppée, Zola, Loti.steinheil-5.jpg

En 1897, Félix Faure rencontre, à Chamonix, Marguerite Steinheil : dite « Meg », épouse volage du peintre Adolphe Steinheil, auquel fut confiée la commande officielle d'une toile monumentale... et pour ce faire .. ;Félix Faure se rend souvent à la villa « Le vert logis », au no 6 de l'impasse Ronsin à Paris, où réside le couple Steinheil. Marguerite devient rapidement sa maitresse et le rejoint régulièrement dans le « salon bleu » du palais de l'Élysée.

 

Félix Faure ne peut plus s’en passer. Maîtresse quasi-officielle elle est de toutes les fêtes. Elle est couverte de cadeaux. Diamants et perles la récompensent. Lors d’un voyage présidentiel au Havre, elle est logée dans une villa proche. La notoriété de la dame atteint des sommets. Elle n’a pas trente ans. 


Cecile-Sorel-01.jpg
Cécile Sorel

 

 

Officiellement, la mort du président est due à une hémorragie cérébrale. Certains journaux affirment, tel le Journal du Peuple du 18 février, qu'il est mort d'avoir « trop sacrifié à Vénus ».. On cite même Cécile Sorel, une actrice, avec qui Félix Faure entretient une liaison … Ce n'est que dix ans plus tard, que furent révélés les faits et l'identité de la dame.

 

 

Anecdote: 

Le modèle de la divinité – un croquis montre une jeune femme posant sur un banc dans l’atelier (RF 51939 – f°29 verso) – serait Marguerite Steinheil, la fameuse connaissance du président Félix Faure.  l’État acquiert la statue polychrome et la dépose au palais du Sénat le 4 janvier 1910. Hugues---Muse-de-la-Source.JPGQuelques facétieux sénateurs, notant une légère ressemblance avec la sulfureuse veuve, prennent alors l’habitude de surnommer l’effigie de bronze Madame Steinheil. Ainsi le bruit se répand-il… ( Marguerite Steinheil (1869-1954) aurait matériellement pu poser pour la statue du Salon de 1893. )

Madame Steinheil trônaient dans le salon Berthelot du musée du Luxembourg jusqu’en 1984, année où elle partit au musée d’Orsay.

Avant chaque séance, les sénateurs ne pouvaient s’empêcher de lui caresser le sein gauche – qui portait bonheur.

Commenter cet article