Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elisabeth 1ère - 3/4 -

Publié le par Perceval

Elizabeth1Encee6-6a380.jpgLe célibat d'Élisabeth 1ère inspire un culte de la virginité. Dans la poésie et la peinture, elle est représentée comme une vierge ou une déesse et non comme une femme ordinaire

L'opposition de Rome à la politique d'Elisabeth survient qu'en 1570 où, à la suite de mesures trop répressives, le pape Pie V excommunie Elizabeth et reconnaît Marie Stuart comme la vraie reine d'Angleterre, décision symbolique qui ne sera d'ailleurs suivie d'aucun effet.

Des complots plus ou moins avérés sont découverts par des ministre prompts à les exploiter...

marie Stuart et son fils le futur Jacques 1er
Marie Stuart et son fils le futur Jacques 1er

 

 

 

La principale victime de cette répression élizabéthaine est Marie Stuart, l'ex-reine d'Ecosse, après sa reddition en 1567 est trainée de prison en prison pendant dix-huit années d'hésitations d'Elizabeth qui ne sait que faire de son encombrante cousine; elle craint les réactions possibles des puissances catholiques européennes et elle résiste aux pressions d'un entourage attaché à la mort de l'ex-reine d'Ecosse; la reine d'Angleterre n'a aucune sympathie pour sa rivale écossaise qu'elle n'a jamais rencontrée et dont elle condamne la vie dissolue, elle n'a pas supporté que Marie n'ait pas accepté d'épouser l'homme qu'elle lui destinait, Dudley, duc de Leicester, son ancien favori...

 Le danger est grand pour Elizabeth, en l'absence de descendance, la couronne d'Angleterre reviendrait à Marie et il en résulterait un retour au papisme; l'élimination de Marie offrirait le trône à son fils Jacques d'Ecosse élevé par Elizabeth dans la foi anglicane ; la raison d'état impose la mort de la reine d'Ecosse qui a, par ailleurs, commis l'imprudence d'entretenir une correspondance avec les comploteurs catholiques. Marie est condamnée à mort le 25 octobre 1586 et exécutée le 8 février 1587.

 Elizabeth-I-Armada-Portrait-George-Gower-1588-detail.jpg

 Elizabeth 1ère Armada Portrait-George-Gower-1588

1588, Elizabeth Ière règne sur l'Angleterre depuis trente ans. Le vent destructeur du catholicisme fondamentaliste souffle sur l'Europe, sous la conduite de Philippe II d'Espagne. Soutenu par l'Eglise de Rome, le roi dispose d'une armée puissante et d'une Armada qui domine les mers. Philippe II est déterminé à renverser la reine "hérétique" et à ramener l'Angleterre au sein de l'Église romaine catholique. Philippe II lance contre l'Angleterre l'Invincible Armada... Les circonstances donnent la victoire à la Royal Navy...

La-Procession-Photo---c.-1600--montrant-Elizabeth-I-porte-.jpgLa Procession Photo , c. 1600, montrant Elizabeth 1 porté par ses courtisans

La période élisabéthaine se caractérise par un souci constant d'économie. L'essor économique profite au développement de l'industrie lainière, de la multiplication des mines de houille et de fer et de l'ouverture de chantiers navals nécessaires pour satisfaire aux besoins de la navigation commerciale...

Dans le domaine du théâtre des arts et des lettres, le grand homme est bien sûr Shakespeare... Les pièces de Christopher Marlowe sont aussi très jouées.

LC-Photo-Shoot-2013-detail.jpg

Elisabeth 1ère est morte le 24 mars 1603. Quelques heures plus tard, le fils de Marie Stuart: Jacques VI d'Écosse est proclamé roi d'Angleterre.

A Westminster, de par la volonté de Jacques 1er, Marie et Élisabeth unies dans la mort, partagent la même tombe, à quelques mètres de Marie Stuart...

Elisabeth-Ire-Unknown-English-artist-1600.jpg Elisabeth-Ire-peint-apres-la-mort-de-la-reine.jpg
Élisabeth Ire par un artiste anglais inconnu vers 1600 Élisabeth 1ère peint après la mort de la reine



Commenter cet article