Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Edouard Boubat, Lella et Sophie.

Publié le par Perceval

Si l'on cherche la femme... Devant l'objectif du photographe Edouard Boubat ( 1923-1999): il y a deux femmes, qu'il a épousées.

 Edouard Boubat autoportrait avec Lella 1952  Edouard Boubat 1954-1
 Edouard Boubat autoportrait avec Lella, 1952  Edouard Boubat  et Sophie en 1954

Édouard Boubat est né le 13 septembre 1923 dans le quartier de Montmartre à Paris. Il étudie à l'École Estienne, à l'atelier de photogravure, de 1938 à 1942. Il exerce son premier métier, celui de photograveur, et nourrit déjà une passion secrète : celle de 'voir la vraie vie'. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il décide d'illustrer la beauté de la vie. Il prend sa première photographie en 1946 et connaît un succès quasi immédiat puisqu'il reçoit le prix Kodak l'année suivante.

La période des années d'après guerre, partagée avec sa sœur et ses amies, est une des plus heureuses d'Edouard Boubat, marquée par la rencontre de Lella qui deviendra son amie, son modèle et, en 1947, sa femme.

EDOUARD BOUBAT 1923-1999 Lella, Bretagne, 1947 Edouard Boubat 1923-1999 Lella 1949
   

 

Puis il débute comme reporter pour le mensuel Réalités. Dès lors, il parcourt le monde - Italie, Mexique, Jordanie, Pérou,Yémen, Etats-Unis, Vietnam...

EDOUARD BOUBAT (1923-1999) Lella, 1947

Édouard Boubat, Seguis et Lella, quai de la Seine, 1947


il a collaboré avec Robert Frank, exposé aux côtés de Doisneau... - Edouard Boubat devient indépendant en 1967, et côtoie de grands noms comme Willy Ronis ou Sabine Weiss au sein de l'agence Top-Rapho. Les années 80 marquent pour lui le temps de la reconnaissance, et les récompenses se succèdent : grand prix du livre aux Rencontres d'Arles pour 'La Survivance' en 1977, grand prix national de la Photographie en 1984 et grand prix de la Fondation Hasselblad en 1988. Amoureux et témoin des petits plaisirs du quotidien, Edouard Boubat a consacré sa vie à saisir le bonheur avec humour et tendresse.

Edouard-Boubat--Lella--Bretagne--1947.jpg

Edouard Boubat, Lella, Bretagne, 1947

La jeune femme aux cheveux sombres, le buste en avant telle la proue d'un navire, semble contempler l'avenir. Cette femme, c'est Lella. Avec elle et une amie, Séguis, Edouard Boubat part en vacances. Ils partagent leur passion commune pour l'art, ils s'aiment.

"En 1947, le jeune Edouard Boubat tombe amoureux de Lella, une amie de sa soeur. Il l'épouse, ils vivent dans la bohème de la jeunesse artiste et il fait d'elle de merveilleuses photographies. Lella était inséparable de son amie Seguis. La fraicheur du regard d'Edouard Boubat, ébloui par cette double féminité ensorcelante, son talent immédiat, sont un grand moment de la Photographie." Agathe Gaillard

A l'arrière de la photographie , le visage sombre de Seguis la mulâtresse surgit comme une ombre , comme un fantôme. Double obscur , il semble naître de la chevelure ondulante de Lella la lumineuse.
L'ovale parfait du visage de Lella semble tout droit sorti d'une peinture de la Renaissance , telle une Vierge de Fillipo Lippi ou Vénus de Botticelli . Quant au menton impérieux , il rappelle celui d'une Sabine de David ou de La Liberté guidant le peuple de Delacroix.
La transparence du chemisier , laissant découvrir le cou dénudé et le soutien-gorge noir , permet à Boubat de jouer des effets de matière et gradations subtiles des blancs et des gris. Derrière cette image en apparence sereine, se cachent des détails savamment révélés de charme et de sensualité.

 Boubat_Sophie_Collioure-1954-2.jpg

Edouard Boubat Sophie-Collioure-1954

Il y a aussi Sophie, la deuxième épouse, à Collioure (image ultra-célèbre ci dessus) qui scrute l'horizon, en robe à pois et chapeau de paille. 

Edouard-boubat-Paris--1948-copie-1.jpg Edouard boubat Paris, 1


Commenter cet article