Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du côté de Dora Maar (2)

Publié le par Perceval

Dora-Maar-29-rue-d-astorg-1936.jpg DORA-MAAR-1939-portrait-d-ubu.jpg
Dora Maar 29 rue d'astorg 1936 Dora Maar 1939 - portrait d'Ubu

 

*****

L'amant de Dora, Louis Chavance - jeune aspirant cinéaste - , appartient à la bande à Prévert : le groupe Octobre. Parmi les actrices de la bande à Prévert, figure Sylvia Maklés ou Madame George Bataille et future femme du futur psychanalyste de Dora, Jacques Lacan. Elle avait déjà eu le premier rôle dans «  une partie de campagne » de Jean Renoir :

«  elle avait exhibé la splendeur de sa peau mate et de ses yeux de feu, son petit corps gracile et le délicieux naturel avec lequel elle soupirait au bord de la rivière, par un matin d'été : «  Je ne sais pas, je me sens étrange... une sorte de tendresse pour tout, pour l'eau, pour les plantes... », tandis qu'un jeune séminariste dans lequel nous reconnaissons Bataille (!) s'arrête pour la regarder. » (1)

1935, c'est le moment où se forme le couple Louis Chavance – Simone Prévert ( Dienne ). En effet , Prévert vient de la « trahir » avec une jeunette... Par vengeance, elle s'octroie une aventure estivale avec l'ex-amant de Dora. En effet, Dora, supportait mal la relation machiste que lui imposait Chavance «  je ne suis pas sa chose ! ».

« La première fois que j'ai rencontré Georges Bataille, il était dans sa maison, au milieu d'un tas de revues pornographiques » En 1933, Bataille avait 36 ans , et Dora 26.

Dora Maar, ne semble pas avoir été complice des turpitudes de l'écrivain. Sa place de maîtresse occasionnelle est limitée entre la fuite de Sylvia, quelques « amies » et l'apparition de sa grande rivale, Colette Peignot …

 Andre-Breton-et-Jacqueline-Lamba-rue-Fontaine.jpg  Dora-Maar-Autoportrait-avec-Jacqueline-Lamba.jpg
 André Breton et Jacqueline Lamba, rue Fontaine  Dora Maar: Autoportrait avec Jacqueline Lamba


En 1926, Breton marchait - parait-il - dans la rue, lorsqu'il tombe « par hasard » sur une jeune fille très étrange qui prononce des phrases comme des oracles ( Nadja )...

Alors que Jacqueline Lamba pose dan son atelier, elle demande à Dora, où l'on peut rencontrer des surréalistes ( dont on parle tant …). Dora organise une rencontre avec Breton au café de la place Blanche... et c'est ainsi, comment cela s'est vraiment passé !

 Eluard-et-nusch.jpg  Eluard-et-Nusch-par-Man-Ray.jpg
 Paul Eluard et Nusch  Eluard et Nusch par Man Ray


Ainsi, « par hasard », Paul Eluard rencontre Marie Benz ( Nusch) , elle travaille comme figurante au Grand-guignol. Une succession d'infortunes la tient aux abois …

Les deux couples officialisèrent leur relation, à une semaine d'intervalle. ( août 1934 )

Dora Maar considérait Paul Eluard comme un ami, et elle partageait beaucoup de complicité avec Nusch. 

dora-maar-nusch-1935.jpg Nusch Eluard, photographed by Dora Maar
 Dora Maar:  Nusch 1935  Nusch Eluard, photographed by Dora Maar


 


Commenter cet article

Hécate 09/11/2012 11:46

Encore une femme peu ordinaire. J'avais vu un film autour de ses relations avec Picasso .Mais je connaissais quelques uns de ses tableaux.
Bien amicalement.

Perceval 10/11/2012 10:37



Une femme qu'on ne pouvait croiser, .... sans y repenser ...