Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des femmes et la vie... au XIXème - 2- Scènes de genre

Publié le par Perceval

Santiago_Rusinol_Summer_Shower_1891.jpg

            De Santiago Rusinol: Summer Shower 1891

Santiago Rusiñol, né à Barcelone en 1861 et décédé à Aranjuez en 1931, est un peintre espagnol symboliste et post-impressionniste, auteur et dramaturge.

Fils rebelle d'un riche industriel, il se tourne très tôt vers le milieu artistique et part pour Paris, avant de revenir à Barcelone.

Cette aquarelle, représente Suzanne Valadon et Miquel Utrillo ( peintre catalan ), ses amis, pour une toile qui représente une fin d'après-midi d'été. Miquel Utrillo, l'un des amants de Suzanne Valadon, n'était pas le père de Maurice Utrillo ; il a cependant accepté de le reconnaître.

A ce propos : Ruth Bakwin, l'un des collectionneurs de Maurice Utrillo, raconte l'anecdote suivante:  Après la naissance de Maurice, Suzanne Valadon, est allée voir Renoir, qu'elle avait fréquenté neuf mois plus tôt ; mais Renoir a regardé le bébé et dit: «Il ne peut pas être le mien, sa couleur est horrible". Ensuite, elle est allée voir Degas, qu'elle avait également fréquenté. Il dit: «Il ne peut pas être le mien, il est déformé !" Dans un café, Valadon rencontre Miguel Utrillo, à qui elle a confie ses malheurs. L'homme lui propose d'appeler le bébé Utrillo: «Je serais heureux et fier de mettre mon nom sur l'œuvre de Renoir ou de Degas... ! »

 

 

Sir-Frank-Bernard-Dicksee.-The-Confession-JPG

 Sir Frank Bernard Dicksee. The Confession.

Sir Frank Bernard Dicksee, ( 1853 - 1928), était un peintre et illustrateur anglais, surtout connu pour ses tableaux de drames historiques et de scènes légendaires. Il fut aussi remarqué comme peintre de portraits féminins de mode, ce qui contribua à lui faire connaître le succès à son époque. Bien qu'il ne fît pas partie de la Confrérie des préraphaélites, on peut considérer plusieurs des peintures de Dicksee comme préraphaélites par leur style.

Cette peinture appartient a un genre de l'époque victorienne : les sujets ambiguës , qui laissent le spectateur devant le problème de la signification de la scène, sans réponse de l'auteur...

L'homme dans l'ombre, a t-il avoué quelque chose et la femme le réconforte? Elle se penche vers lui, il semble se dérober. A moins que ce soit elle... Mais, elle semble, dans sa robe blanche, rien ne pouvoir se reprocher, pourtant lui, est bouleversé... ? Quelle est leur relation ? Mari et femme ? Ou, serait-il un admirateur .. ? Un amoureux éconduit … ?

 

TheOutcastRichardRedgrave.jpg

            La paria par Richard Redgrave (1804-1888), 1851

Ce père sévère expulse sa fille et son enfant illégitime malgré le grand froid, la neige encombre le seuil. Un frère et ses sœurs pleurent et supplient leur père, mais en vain.

 

Past-and-Present.jpg

 Augustus Leopold Egg (1816-1863) Passé et Présent

Au premier plan, la femme déchue , les mains jointes et le visage caché. La porte reflétée dans le miroir est ouverte. Son mari, visage de pierre, poing fermé et lettre froissée dans l'autre . Lettre d'un dénonciateur anonyme? Sa femme fut surprise par son retour prématuré (les bagages sur le sol et un chapeau sur la table semblent le suggérer). Sous le pied de l'homme, le médaillon avec l'identité de l'amant... Il ya aussi une pomme rouge, une moitié  sur le sol, l'autre sur la table, le couteau planté en elle - un signe de division provoqué le coup infligé par la trahison de la femme. La pomme nous conduit aussi à Eve, bien sûr . Et s'il restait des doutes sur ce point, un simple coup d'œil sur le mur du fond de division serait dissiper: à gauche sur la photo de la dame de la maison,  une scène biblique de l'expulsion du Paradis. Les deux petites filles, accentuent par leur angélisme, la tragédie de cette scène...

 

 

 

Commenter cet article

Anis 27/04/2013 15:36

Ces tableaux sont saisissants et beaux aussi.