Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De Aurore Dupin, à George Sand ...

Publié le par Perceval

Madame-Dupin-de-Francueil-en-compagnie-de-sa-petite-fille--.jpg

Madame Dupin de Francueil en compagnie de sa petite-fille (1815), Aurore, reçoivent le général Alphonse de Colbert (1776-1843),

Pendant son adolescence, Aurore Dupin – née à Paris le 1er juillet 1804 - ( la future George Sand), formait le projet de devenir religieuse... De quatorze à seize ans, elle fut pensionnaire au couvent des Dames augustines anglaises, ce même couvent où sa grand-mère, Marie-Aurore de Saxe, nièce du Maréchal de Saxe, frappée par la politique de la Terreur, fut arrêtée en décembre 1793, et incarcérée pendant huit mois... Marie-Aurore de Saxe avait épousé Claude-Louis Dupin de Francueil en seconde noce (elle était alors âgée de 29 ans et lui de 61 ans).

Leur fils, Maurice Dupin, père de George Sand, et Sophie-Victoire Delaborde, sa mère, se marièrent en 1804. Ce mariage constituait une mésalliance et fut conclu à l’insu de Mme Dupin de Francueil. À l’automne 1805, au début des grandes guerres napoléoniennes, Maurice Dupin repartit en campagne. Il avait été nommé aide de camp du prince Murat .. Maurice Dupin est mort accidentellement d'une chute de cheval à la sortie de La Châtre, le 16 septembre 1808. Aurore est prise en charge par sa grand-mère... Marie-Aurore de Saxe meurt le 26 décembre 1821 à Nohant.

Aurore Dupin (alias George Sand) jeune
Aurore Dupin (alias George Sand) jeune

Aurore Dupin épouse Casimir Dudevant en 1822, un sous-lieutenant qui abandonne sa carrière militaire pour se consacrer au droit. Ils s’installent dans dans la propriété familiale de Nohant ( Berry) appartenant à la mère d'Aurore.

Peu cultivé, Casimir passe tout son temps à la chasse. Aurore tente d’amener son mari à lire et à écouter de la musique, ses deux grandes passions, mais leurs divergences d’éducation minent leur relation. Leur désaccord grandit avec le train de vie de son mari, plutôt attiré par les soirées de beuverie … Cette union est un échec sentimental, malgré la naissance de deux enfants, Maurice venu au monde le 30 juin 1823 puis Solange, quelques années plus tard, le 13 septembre 1828.

Ainsi, délaissée par son mari, Aurore n’a aucun mal à succomber aux charmes cultivés d’Aurélien de Sèze. En 1825 à Cauterets, leur rencontre bouleverse l’équilibre fragile du couple... Aurore et Aurélien se lancent dans une longue relation, principalement épistolaire.  A Nohant, elle noue une liaison avec Stéphane Ajasson de Grandsagne, originaire de La Châtre, de 1827 à 1828. La rumeur publique rattrape les amants et compromet l'équilibre précaire des époux Dudevant. Casimir se met à boire, devient odieux et entretient des relations avec les servantes

George_Sand_by_De_Musset-1833.jpg
George Sand par de Musset - 1833

Le 30 juillet 1830, la jeune femme ( 26 ans) fait également la connaissance de Jules Sandeau, âgé à l'époque de dix-neuf ans, lors d’une réception chez des amis, les Duvernet, au château voisin de Coudray. Celui-ci devient rapidement son amant.

La séparation d'avec Casimir est inévitable (le divorce n'existe pas à cette époque), elle sera prononcée en sa faveur le 16 février 1836, le tribunal de La Châtre reconnaissant prouvés les « injures graves, sévices et mauvais traitements ». Face à la grande fermeté de son épouse, Casimir Dudevant s'incline et ne veut surtout pas perdre l'usufruit des possessions d'Aurore. Elle obtient de partager désormais son temps entre Nohant et Paris, Casimir accepte également de lui verser une rente de 1.500 Francs. Elle retrouve alors Jules Sandeau, et partage à Paris la vie littéraire qui lui faisait tant envie.

georges-sand-alias-aurore-dudevant-french-writer-dressed-as.jpg      Dans ce Paris de 1831, en pleine effervescence romantique après la révolution de Juillet où les jeunes artistes et poètes du quartier latin portaient des costumes extravagants, Aurore mène une vie de bohème avec ses compagnons, allant dans les théâtres, les musées et les bibliothèques. Ayant obtenu de la préfecture de police de l'Indre une permission de travestissement... elle adopte un costume masculin, plus pratique et moins coûteux: elle endosse une « redingote-guérite », se noue une grosse cravate en laine, se fait couper les cheveux jusqu'aux épaules et met un chapeau de feutre mou. Aurore affiche sa liaison avec Jules Sandeau. Journaliste au Figaro, il lui présente ses amis, dont Balzac. Ils écrivent en commun un roman, Rose et Blanche, publié sous le pseudonyme de J. Sand.

Mais lorsqu’elle décide de publier seule son prochain roman, Indiana, - un roman d'amour contant l'histoire d'une jeune fille mal mariée - sous le pseudonyme de George Sand, Sandeau reprend la seule paternité du premier roman, mettant ainsi fin à leur relation.

Malgré l'épidémie de choléra qui sévit à Paris et occupe les esprits, celui-ci connaît un vif succès. Au mois de novembre 1831, elle écrit Valentine, premier roman berrichon,et entame une collaboration avec La Revue des Deux-Mondes, pour laquelle elle s'engage à rédiger une chronique. Le 29 mai 1836, dans ces pages très courues, elle dénonce ainsi le silence qui règne sous les toits, les affres de la vie conjugale. L'écrivain se lie aussi avec des personnalités du monde des lettres et des arts : le critique Sainte-Beuve, l'actrice Marie Dorval...

Commenter cet article