Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avedon et Dovima -3/3-

Publié le par Perceval

Avedon--Dovima-Cette-photo-fait-partie-d-une-serie-de-deux.jpg

Grand modèle chez Vogue, Dorothy Virginia Margaret Juba, plus connue comme Dovima, était un modèle américain des années 1950.
Une des des photographies de Richard Avedon qui l'ont conduite à la célébrité, est celle avec une robe Dior et des éléphants.

Dovima Harper's Bazaar, August 1957 part-of-an-editorial-phEn 1949, elle est employée dans un magasin de bonbons. En quittant le fast-food à Manhattan, l'éditeur de Vogue s'approche d'elle et lui demande si elle a déjà travaillé comme modèle photo. Il linvite à une séance photo et le lendemain elle pose pour le célèbre photographe Irving Penn. Après une année, elle est le modèle le mieux payé de l'agence.
Dovima dans les années 1950 a travaillé avec de nombreux photographes de renom et est apparu sur la couverture de grands magazines de mode.
Elle vit une relation étroite avec Richard Avedon, qui l'immortalise entre deux éléphants du Cirque d'Hiver en Août 1955. Le costume noir qu'elle porte sur la photographie est la première robe de soirée conçue par Yves Saint Laurent chez Christian Dior . 
Représentant la « femme idéale » des années 1950, « sophistiquée », elle reste, avec Suzy Parker et Dorian Leigh, une des trois icônes de l’industrie de la mode à cette époque et également l'une des mieux payée.

Dovima for Harper's Bazaar, 1955 Richard AvedonÀ trente-cinq ans, elle quitte le métier, alors que les mannequins sophistiqués sont passés de mode...  « Je ne voulais pas attendre,  jusqu'à ce que la caméra devienne cruelle » dira t-elle. Elle obtient alors quelques petits rôle, principalement dans des séries télévisées. Elle prend sa retraite en 1975 à Fort Lauderdale, et termine sa vie comme serveuse dans le restaurant Two Guys Pizzeria de la ville. Mariée trois fois, elle meurt d'un cancer, le 3 mai 1990, à soixante-deux ans, à Fort Lauderdale, en Floride. Après sa mort, Richard Avedon a dit: " Elle fut la dernière des beautés aristocratiques, élégantes ... "

******

   
Dovima-in-Balenciaga-by-Richard-Avedon.jpg  Salvador-Dali-et-Dovima--New-York--Janvier-1963.jpg
 Dovima in Balenciaga by Richard Avedon  Salvador Dalí et Dovima, New York, Janvier 1963

Commenter cet article