Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Analyse de l'idée de la Femme, dans Perceval -3/6-

Publié le par Perceval

Un autre personnage féminin qui est complètement déshumanisé est la demoiselle hideuse qui apparaît sur une mule à la cour du roi Arthur pour insulter Perceval. Son corps est tout morcelé et chaque partie appartient à un animal différent. La demoiselle hideuse est celle qui castre Perceval publiquement devant toute la cour du roi Arthur en lui disant que plusieurs personnes vont souffrir à cause de son imprudence (v.4578-4583).

Quentin-Metsys--un-peintre-flamand-du-XVeme-XVIeme-siecl.jpg
Quentin Metsys, un peintre flamand du XVème-XVIème siècle:  vieille-femme-grotesque

Sa parole met en question la valeur chevaleresque de Perceval devant tous les chevaliers de la cour. La demoiselle hideuse est aussi celle qui le force à définir son identité comme homme viril. C'est à cause d'elle alors que Perceval va finalement trouver la signification du Nom-du Père, c’est-à-dire, la valeur du nom de famille et de ce que celui-ci représente pour le seul fils mâle. Étant le seul homme dans la famille, le poids d’honorer le Nom-du-Père lui tombe directement sur les épaules. Or Perceval va seulement découvrir la vraie signification de son nom au moment où il arrivera chez l'oncle ermite, après cinq ans d'errance.

Selon Lacan "c'est par identification au père que la virilité est assumée"  et alors, c'est en découvrant la valeur de Dieu, père symbolique, que Perceval devient un sujet indépendant et un héros accompli dans le texte. La femme n'est qu'une apparition épisodique dans le texte pour donner lieu à l'émergence du sujet masculin.

Mais examinons pour un moment la représentation du corps de la demoiselle hideuse :

      Ses yeux formaient deux creux,

pas plus gros que des yeux de rat,
son nez tenait du singe ou du chat,
et ses lèvres, de l'âne ou du boeuf...
elle avait de la barbe comme un bouc...
du côté de l'échine, elle ressemblait à une crosse.

Sorciere.jpgDans le portrait de la demoiselle hideuse il ne s'agit pas du portrait d'un être humain mais d'une créature maléfique qui a comme fonction d’apporter le malheur au chevalier. Le portrait de la demoiselle hideuse correspond à la représentation fidèle de la laideur idéale... Puisque l'aspect physique est la réflexion de la personnalité du personnage médiéval, la laideur de la demoiselle hideuse représente sa méchanceté. Il ne faut pas oublier quand-même que c'est toujours le désir masculin qui construit le portrait féminin. C'est l'artiste masculin qui choisit les animaux auxquels il veut comparer la demoiselle. Beaucoup de ces animaux sont associés au diabolique, et donc, elle est dévalorisée à travers le regard masculin.

A suivre ( Gauvain ...)

Commenter cet article