Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 juin 1883, l'aventure de l'Orient Express commence...

Publié le par Perceval

Affiche-orient_express.jpgIl y a 130 ans, le 5 juin 1883, le train destiné à relier Paris à Constantinople, est inauguré sous le nom de l'Express d'Orient. Il circulait 2 fois par semaine, entre la gare de Strasbourg à Paris (actuelle gare de Paris-Est) et Constantinople (l'actuelle Istanbul) via Strasbourg, Munich, Vienne, Budapest et Bucarest.

En 1885, le service devint quotidien jusqu'à Vienne.

Après l’achèvement de la ligne, en 1889, le temps de transport est ramené à 67 heures et 35 minutes.

En 1891, le train devint officiellement « l'Orient-Express ».

En 1918, Le Maréchal Foch signe l’armistice dans la voiture n°2419. Durant la Première Guerre mondiale, le parc des wagons-lits a été réquisitionné puis éparpillé ou détruit.

 Ce train,le plus luxueux d' Europe est équipé de wagons-lits,de salons et d'un restaurant de haute gastronomie. Il met environ 3 jours pour faire les 3186 km. Il inspira de nombreux écrivains ...lorient-express-300x194.jpg

Guillaume Apollinaire le premier raconte le voyage du prince Vibescu entre Paris et Bucarest. Quelques années plus tard, c’est Agatha Christie qui écrit son huis-clos ferroviaire entre Istanbul et Calais à bord du train où elle situe l’action de son cultissime roman policier. 40 ans après la publication de ce best-seller, Sidney Lumet en réalisera l’adaptation, servie par une distribution exceptionnelle. Graham Greene, pour sa part, évoque l’Orient-Express dans deux livres, "Stamboul-Train" et "Voyages avec ma tante" (qui a inspiré également un film de George Cukor en 1972).

 Orient-Express_03.jpg

Paris, 5 juin 1883, 19 heures 30:

Orient-express-image-1ere-classe.jpg« Messieurs les voyageurs, en voiture, le train express d’orient va partir, à destination de Strasbourg, Karlsruhe, Stuttgart, Ulm, Munich, Vienne, Budapest, Bucarest, Giurgevo…à Giurgevo correspondance par bac sur le Danube puis par chemin de fer jusqu’à Varna (15 heures de traversée de la mer Noire !). Vous atteindrez Constantinople le 9 juin vers 7 heures du matin ».

Les longues voitures – elles mesurent dix-sept mètres et demi – sont en bois de teck, chauffées à la vapeur, brillamment éclairées au gaz, largement aérées, et, note un témoin, « aussi confortables qu’un riche appartement de Paris ». Dans des jets de vapeur, ce train historique part. Sur le quai, parmi ceux qui restent, on trouve quelques sceptiques. « C’est une folie ! Les Balkans ne sont pas sûrs… ». Pour certains, aller de Paris à Constantinople est aussi insensé que de prétendre aller dans la lune.

Gravure-d-un-wagon-salon-de-l-Orient-Express-vers-1895-.jpg

Gravure d’un wagon-salon de l’Orient Express vers 1895 Poster d’époque faisant la promotion du Simplon Orient Express.

Orient_Express-4.jpgC’est au wagon-restaurant que les voyageurs vont faire connaissance. Le plafond y est en cuir repoussé de Cordoue, ses murs tendus de tapisseries des Gobelins, et les rideaux sont de velours de Gênes... La marqueterie et les boiseries d’acajou, les cristaux de Lalique, décorent ce palace sur rails. Ce n’est pas tout, argenterie gravée, carafes en cristal pour décanter les vieux Bordeaux… serviettes pliées et service à la française, bouteilles de champagne… Tous les plats sont cuisinés à bord. Des serveurs gantés y servent du champagne, du caviar et des huîtres, et à l’heure de la digestion, les messieurs se rendent au wagon-fumoir, pour y déguster du Cognac millésimé et des havanes. Orient_Express-3.jpg On trouve dans le train un pianiste, un salon de coiffure, des draps de lin brodé, des bouquets frais...

L’histoire de ce train est peuplé de péripéties : en 1892, il fut mis en quarantaine pour cause de choléra, en 1929 il resta bloqué dans la neige pendant 5 jours (les passagers durent se résigner à chasser et manger des loups afin de survivre). Résultat 5 jours de retard, et le livre “Meurtre sur l’Orient Express” d’Agatha Christie, inspiré de ce fait divers.

En 1891, le célèbre convoi subit sa première attaque de pillards, qui s’emparèrent de 120.000 livres et prirent 5 voyageurs en otage.

Lawrence d’Arabie emprunte l’Orient-Express durant l’été 1915.

 En 1931, des terroristes prennent d’assaut le train. L’affaire vire au tragique, 20 personnes moururent.

Orient_Express-2.jpg
*****

Chambre-d-Agatha-Christie-Petra-Palace.jpg Agatha-Christie.jpg
La chambre d'Agatha Christie au Petra Palace de Contantinople, où elle écrivit "le crime de l’Orient Express".

A l’époque, le train partait de la gare de Strasbourg, actuellement la gare de l’est. Deux wagons de service composent l’Orient Express, l’un d’eux contient une vaste salle à manger, un fumoir bibliothèque, un boudoir pour les dames, un office et une cuisine.

 

Hercule Poirot, en vacances à Istanbul est sur le départ pour Calais. Son ami Monsieur Blanchet, le directeur de l'Orient Express, l'invite à séjourner dans son train. Mais c'est alors qu'un crime a lieu. L'un des passagers, Monsieur Ratchett, est retrouvée lardé de coups de couteaux. Poirot décide de mener son enquête...

Le-crime-de-l-Orient-express.jpg

*****

normal_Orient_Express_Bilderraetsel.jpg

 

Commenter cet article