Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-

Publié le par Perceval

Alexandre Alexandrovitch Deïneka (1899-1969)

Alexandre Alexandrovitch Deïneka (1899-1969)

Lorsqu'on parle d'Art en Union Soviétique, on pense ''réalisme socialiste'' à séparer du réalisme bourgeois du XIXe s ; c'est à dire du ''modernisme'' adversaire du socialisme. Le modernisme - principal adversaire du réalisme socialiste - évoquerait l'aliénation sociale, la platitude symbolique et la fragmentation ( entre extériorité et conscience...) : exemple en littérature : Virginia Woolf .... Au lieu de cela, les artistes communistes ont créé des images figuratives engageantes, et une négation féroce d'un art coupé du social : ''l'art pour l'art .. '', en quelque sorte ...

La victoire soviétique sur le nazisme a été interprétée comme une victoire sur la domination occidentale.

L'art doit redevenir un processus total qui transforme la vie du peuple, et non plus une fabrique d'objets destinés à distraire le bourgeois. L'art est ''constructiviste'' c'est à dire utilitaire... C'est le '' réalisme social '' : l'art dont le parti a besoin ...

A l'opposé, le modernisme, cherche à transférer la beauté à tous les aspects de la vie quotidienne. C'est l'utilisation des formes féminines, du langage symbolique...

Le régime soviétique, jusqu’à l’arrivée de Gorbatchev (1986-1987) avait réussi, dans son cadre rigide d’idéaux  préformatés, à bannir le corps féminin des sources d’inspiration.

 

Pourtant, et c'est un peu le sens de cet article ; L'art soviétique s'est parfois essayé à isoler le corps féminin ... Alors, qu'est-ce que voir le corps féminin dans un contexte idéologique ?

Commençons avec :

Alexandre Alexandrovitch Deïneka (1899-1969), étudie entre 1915 et 1917 au lycée d'art de Kharkov. Il soutient la révolution russe, s'engage dans l'Armée rouge entre 1919 et 1920 au sein du département politique de Koursk.

Deineka Alex. - Autoportrait. 1948

 

De là, il est envoyé étudier aux Vkhoutemas, les Ateliers supérieurs d’art et de technique fondés par Lénine en 1920. Il réalise la première grande œuvre historique révolutionnaire en 1928 : La Défense de Petrograd. Vers 1931, il devient membre de l'Association des artistes prolétariens (AKhRR). Il reçoit le prix Lénine en 1964.

 

Une biographie bien conforme... Cependant, ses toiles sont agréables à regarder, et il fait une certaine place au corps...

Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-
Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-
Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-
Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-
Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-
Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-
Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-
Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-
Le féminin et l'art en Union Soviétique – 1/.-
Commenter cet article

Anis 23/10/2018 11:58

Je ne connaissais pas du tout ces toiles, et certaines d'entre elles sont vraiment très belles.

Perceval 23/10/2018 16:06

Bonjour.. Oui, malgré le ''réalisme obligé'', la beauté n'y est pas absente ...

CHEENNE 22/10/2018 09:58

J'adore votre blog

Perceval 22/10/2018 11:43

Merci ..! C'est gentil ...