Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

'The Book of beauty' des Reines d'Angleterre .. -3-

Publié le par Perceval

'The Book of beauty'  des Reines d'Angleterre .. -3-

Eleanor de Provence ( 1223 - 1291)

Éléonore est l'une des filles de Raimond-Béranger IV, comte de Provence, et de Béatrice de Savoie. Elle est sœur de Marguerite de Provence (reine de France et épouse de Saint Louis).

Eleanor est reine consort d'Angleterre, comme l'épouse du roi Henri III d'Angleterre, de 1236 ( mariage - elle a 13 ans, et lui 29) jusqu'à sa mort en 1272.

Elle devint célèbre par sa piété, et est connue sous le nom de Sainte Éléonore, bien qu'elle ait seulement été béatifiée et non canonisée. Après la mort de son époux Henri III d'Angleterre en 1272, et à la suite de celles de son petit-fils Henry, et de ses filles Marguerite et Béatrice, elle se retira dans l'abbaye bénédictine d'Amesbury en 1276, où elle mourut en 1291. On la fête en juillet ou le 25 juin.

'The Book of beauty'  des Reines d'Angleterre .. -3-

Philippa de Hainault (1314- 1369)

Philippa était la reine consort du roi Edouard III d'Angleterre. Le mariage a été célébré le 24 Janvier 1328. Philippa était âgée de 14 ans. Elle a donné naissance à quatorze enfants. ..

Philippa est probablement née à Valenciennes en Hainaut. Elle est la fille de Guillaume Ier de Hainaut dit le Bon et Jeanne de Valois, elle-même petite-fille de Philippe III de France, nièce de Philippe IV de France et sœur de Philippe VI de France.

Elle est surtout connue, comme une épouse compatissante, qui intercéda auprès de son mari, et le persuada d'épargner la vie des bourgeois de Calais, alors qu'il avait prévu de les exécuter pour servir d'exemple auprès de la population de Calais

Le chroniqueur Jean Froissart, fut son confident et à son service de 1361 à 1366.

La rivalité de ses cinq fils déclenche une guerre civile, connue sous le nom de guerre des Deux-Roses au siècle suivant. L'un d'eux est Edouard de Woodstock, dit le Prince noir (1330-1376), prince de Galles.

Commenter cet article