Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réalité et la fiction : Thiers – Rastignac -1/3-

Publié le par Perceval

Adolphe Thiers, né le 15 avril 1797 près de Marseille et mort le 3 septembre 1877 à Saint-Germain-en-Laye, est un avocat,journaliste, historien et homme d’État français.

Eugène de Rastignac est un personnage romanesque d'Honoré de Balzac. Il est 'né' en 1797, à Angoulême. Il s'installe à Paris pour suivre des études de droit.
* Balzac est né à Tours en 1799. Le 4 novembre 1816, il s’inscrit en droit 

Ses études terminées, Thiers est admis brillamment au barreau en 1818. Las de ne pouvoir s'imposer comme il le souhaiterait, Thiers envisage de s'installer à Paris, seule ville selon lui où il pourra assouvir ses ambitions. Thiers arrive à Paris en diligence le 25 septembre 1821, une semaine après son départ.

Des lettres de recommandation lui permettent de trouver grâce au duc de La Rochefoucauld-Liancourt un poste de secrétaire à 1500 francs l'an...

  • 1823-1828 : Thiers écrit son Histoire de la Révolution française.

Rastignac, jeune étudiant de 21 ans, confronté au cynisme des
(dont Vautrin) et aux duperies des autres, devient amant de Delphine de Nucingen. Après la mort du père Goriot, il pousse son célèbre cri "A nous deux maintenant !"
Delphine est toujours à la recherche d’argent. Elle vient arracher à son père ( Goriot) les derniers deniers du vieillard
* Balzac et Laure de Berny deviennent amants en 1822 alors que Balzac a à peine 23 ans, et Laure, presque 45ans... C’est une femme bien placée, son mari est conseiller à la cour... Le jeune Balzac est précepteur de ses filles...

À la recherche de nouveaux protecteurs, Thiers fait la connaissance de Jacques-Antoine Manuel, député provençal d'extrême gauche, qui l'introduit auprès du banquier Jacques Laffitte ; il rencontre également Étienne, l'un des dirigeants du journal Le Constitutionnel, qui va l'appeler à la rédaction. En se tournant vers le journalisme, Thiers espère exercer une profession plus prometteuse en termes d'influence et financièrement plus juteuse que celle d'avocat

1821 : Grâce à Delphine, Rastignac a réussi à faire son chemin dans la haute société.
1824 :dans le Bal de Sceaux, elle fait de Rastignac un banquier. Rastignac s’associe au baron de Nucingen dans les affaires.
* En 1825, Balzac a "l'honneur" de devenir l'amant de Laure Junot, duchesse d’Abrantès, qu'il considère comme l'une des anciennes gloires de l'Empire, veuve du général Junot...
* En 1826, Balzac se fait éditeur puis imprimeur et contracte un grand nombre de dettes 

En 1827, Adolphe Thiers se lie d'amitié avec la famille Dosne. Alexis Dosne est un riche agent de change. Thiers est très vite l'amant de la maîtresse de maison, Eurydice (elle a alors 32 ans et lui 30).

Deux rencontres marqueront un tournant dans la vie de Thiers : celle de Rémusat (avec qui il réanimera La France chrétienne) et celle de Talleyrand.

1828 : Rastignac a commencé à profiter aux côtés de Nucingen, il a déjà quatorze mille livres de rente, a doté et marié ses sœurs et songe à quitter Delphine au profit d’une marquise fortunée, la marquise d'Espard. Reste fidèle aux mercredis de Célestine Rabourdin, salon où il retrouve Lucien de Rubempré, Horace Bianchon, et un certain nombre d'intellectuels parisiens.
* Balzac s'éprend de la marquise de Castries, qui se joue de lui, le traîne à sa remorque à Aix-les-Bains et à Genève en 1832, puis l'abandonne sèchement. Il s'en vengera en écrivant La Duchesse de Langeais (1833)...
* En 1832, Balzac annonce à une mystérieuse correspondante du nom de la comtesse Eve Hanska l'œuvre ''Eugénie Grandet''.
 

Commenter cet article