Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La ''journée'' de Susan Copich: ' Domestic bliss '.

Publié le par Perceval

La journée de la femme...
La journée de la femme...
La journée de la femme...
La journée de la femme...
La journée de la femme...
La journée de la femme...
La journée de la femme...
La journée de la femme...
La journée de la femme...
La journée de la femme...

La journée de la femme...

Susan Copich ( New-yorkaise, comédienne, et danseuse...) se dit être une femme au foyer comme les autres. Elle jongle quotidiennement avec ses rôles de femme, de mère et d’amante, et se fait ici, en ce jour ( de la femme) : photographe...

Elle se voyait d'abord comme mère de famille modèle... Puis, cette vie a commencé à battre de l’aile alors que son agent ne l’appelait plus, que son mari la délaissait et que ses deux filles l’ignoraient en grandissant... Elle s'est aperçue qu'elle n’apparaissait sur aucune photo.

Dans le second degré et l’humour, elle a travaillé sur cette série de photos nommée : ' Domestic Bliss ' une rétrospective comique et originale autour de la vie de famille.

Elle se met en scène, avec son mari et ses deux filles ; puise dans les pensées et les recoins sombres de son esprit... Au travers de ses mises en scènes et ses personnages, Susan Copich dit, ainsi, pouvoir se libérer de ses propres impératifs de mère, de femme et d’artiste autant que des impératifs sociaux, culturels et personnels qui lui sont imposés par autre qu’elle-même.

Ses personnages incarnent de nombreuses émotions disparates et ont toujours le regard droit vers l’objectif, comme s’ils nous provoquaient. Qu'en est-il de cette mère de famille dans son bain avec ses deux filles mais, qui a dans sa main un sèche cheveux branché... ! Ou encore de ces deux enfants qui tiennent en otage leurs parents... ?

 

La ''journée'' de Susan Copich: ' Domestic bliss '.
La ''journée'' de Susan Copich: ' Domestic bliss '.
La ''journée'' de Susan Copich: ' Domestic bliss '.
La ''journée'' de Susan Copich: ' Domestic bliss '.

Commenter cet article