Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1515 : François, le fils de Louise de Savoie sera t-il sacré roi de France ? -1/2-

Publié le par Perceval

Louise de Savoie Marguerite d'Angoulême (1492-1549) par Jean Clouet. Sœur de François 1er, elle devient reine de Navarre et la plus célèbre 'Femme de lettres' de la Renaissance française.

En 1488, à 12 ans, Louise de Savoie épouse Charles d'Orléans, comte d'Angoulême. Veuve à dix-neuf ans, Louise de Savoie (1476-1531), se consacre à l'éducation de ses enfants : Marguerite d'Angoulême (1492-1549), et François (1494-1547)...

Son unique objectif devient alors de bien préparer son fils, qu'elle appelle " son César bien aimé " à l'accession au trône...

Le 31 mai 1505 par testament, Louis XII montre sa volonté de marier sa fille Claude et François d'Angoulême. Claude de FranceLa cérémonie de fiançailles a lieu le 21 mai 1506 dans le château de Plessis-lèz-Tours... Dès lors, François s'installe au château de Blois. En janvier 1512, Anne de Bretagne, très affaiblie par une dizaine de couches en une vingtaine d'années, accouche à nouveau d'un fils mort-né. Louis XII va alors se résoudre à traiter François en prince héritier, il le fait entrer au Conseil du Roi et le nomme commandant en chef de l'armée de Guyenne le 12 octobre 1512

Le père de Claude, Louis XII, l'avait promise au futur Charles Quint... Instrument politique, Claude de France a conscience que le fringant comte d'Angoulême n'éprouve aucun sentiment à son égard, pas même un peu de tendresse ou d'affection.

Quatre mois après la mort de la reine Anne de Bretagne, la princesse Claude de France épouse le fringant comte d'Angoulême, le futur François 1er, le 13 mai 1514...

Mausolée de Louis XII et Anne de BretagneLa cérémonie est lugubre. La maigre assistance (le roi n'a pas voulu déranger la Cour) porte encore le deuil de la reine Anne. La petite Claude n'a que quatorze ans et demi. Elle, si disgracieuse, d'étrange corpulence et boiteuse, contemple avec admiration son futur époux, de cinq ans son aîné, cet hommes "glorieux" et "triomphant". François a le corps taillé pour la guerre... et pour l'amour des femmes … Il se tient à la droite du roi au milieu des princes et des hauts fonctionnaires, vêtu d'un pourpoint de damas noir incrusté de velours. Son regard se pose à peine sur cette femme-enfant que la politique lui impose. "J'estime certes, cette fille du roi, mais je ne pourrai jamais l'aimer. Rien en se personne ne me séduit. Question d'Etat! Il y va du règlement de l'Affaire de Bretagne, voire des intérêts généraux du royaume. Pour l'amour, il est d'autres prés où, presque sans me baisser, j'aurai tout plaisir de cueillir à foison les plus capiteuses corolles", a-t-il confié à sa soeur Marguerite quelques semaines avant les noces.

Le mariage conclu, Louis XII s'empresse de se rendre à la chasse, et François de rejoindre à Paris, sa maîtresse, Jeanne Le Coq - appelée Madame Dishommes- épouse d'un avocat du Parlement : « le plus riche de tous les gens de robe ». Désormais, Claude va devoir subir, malgré l'amour qu'elle lui porte, la froideur de son époux doublée de l'hostilité de sa belle-mère, Louise de Savoie.

Mary Tudor

 

Neuf mois après son veuvage, Louis XII se décide d'épouser une Anglaise, la sœur d'Henri VIII. La nouvelle reine - la jeune Marie d'Angleterre (18 ans) appelée aussi Mary Tudor (1496 -1533) - arrive le 7 octobre en France. Et c'est, François d'Angoulême, gendre de Louis XII, qui est chargé de l'accueillir. Ce n'est pas de gaieté de cœur que François d'Angoulême s'acquitte de sa mission. Car si Louis XII venait à mourir sans héritier mâle c'est lui François d'Angoulême qui serait roi. ( à suivre ...)

Commenter cet article